Le candidat de 2023 : est-il un ado capricieux ou un adulte exigeant ?

par margaux fusilier
Manque de candidat, manque de main d’œuvre, manque de talents… Tout le monde en parle et les entreprises n’en finissent plus de s’en plaindre en 2022. En cette période l’expérience candidat ne doit pas être laissée de côté. Le marché du travail est en tension mais certains postes restent difficiles à pourvoir. Mais alors pourquoi ? Quelles sont les raisons ? Qu’est ce qui freine ces recrutements ?  Le candidat de 2023 est-il un ado capricieux ou un adulte exigeant ? Pour répondre à cette question, Roseline Laloupe, influenceuse et leader d’opinion RH et Christophe Patte, directeur de la rédaction de myRHline vous proposent un échange autour du sujet des tendances du recrutement en cette fin d’année 2022.   Le Covid aurait-il éveillé les consciences ? En effet le Covid est bien passé par là. Les demandeurs d’emploi ne sont plus réceptifs à la pratique ancestrale du bon vieux processus ...
205 vues
Manque de candidat, manque de main d’œuvre, manque de talents… Tout le monde en parle et les entreprises n’en finissent plus de s’en plaindre en 2022. En cette période l’expérience candidat ne doit pas être laissée de côté. Le marché du travail est en tension mais certains postes restent difficiles à pourvoir. Mais alors pourquoi ? Quelles sont les raisons ? Qu’est ce qui freine ces recrutements ?  Le candidat de 2023 est-il un ado capricieux ou un adulte exigeant ? Pour répondre à cette question, Roseline Laloupe, influenceuse et leader d’opinion RH et Christophe Patte, directeur de la rédaction de myRHline vous proposent un échange autour du sujet des tendances du recrutement en cette fin d’année 2022.   Le Covid aurait-il éveillé les consciences ? En effet le Covid est bien passé par là. Les demandeurs d’emploi ne sont plus réceptifs à la pratique ancestrale du bon vieux processus ...

Manque de candidat, manque de main d’œuvre, manque de talents… Tout le monde en parle et les entreprises n’en finissent plus de s’en plaindre en 2022. En cette période l’expérience candidat ne doit pas être laissée de côté.

Le marché du travail est en tension mais certains postes restent difficiles à pourvoir. Mais alors pourquoi ? Quelles sont les raisons ? Qu’est ce qui freine ces recrutements ? 

Le candidat de 2023 est-il un ado capricieux ou un adulte exigeant ?

Pour répondre à cette question, Roseline Laloupe, influenceuse et leader d’opinion RH et Christophe Patte, directeur de la rédaction de myRHline vous proposent un échange autour du sujet des tendances du recrutement en cette fin d’année 2022.

 

Le Covid aurait-il éveillé les consciences ?

En effet le Covid est bien passé par là. Les demandeurs d’emploi ne sont plus réceptifs à la pratique ancestrale du bon vieux processus de recrutement. Leurs attentes ont changé et ils ont notamment besoin de plus de respect et de communication de la part du recruteur. En bref d’une expérience et d’un processus plus rapide et plus en adéquation avec notre époque.

Fini le ghosting ! Ils souhaitent de la transparence et du feedback. Le candidat d’aujourd’hui recherche une relation d’égale à égale : un partenaire. 

Les candidats sont devenus aussi exigeants que les consommateurs d’aujourd’hui et souhaitent être informés à toutes les étapes du processus. Malheureusement encore beaucoup d’entreprises ne communiquent pas assez avec leurs talents. 

Aujourd’hui ils sont 80% à avoir déjà eu une mauvaise expérience candidat. 

 

Expérience candidat : le processus de recrutement est-il suffisamment humain ?

Le processus de recrutement tel qu’il est déployé aujourd’hui dans les grandes entreprises n’est pas suffisamment humain. Il est souvent très long et froid, sans réelle communication directe entre les deux parties. De ces processus froids découlent souvent une mauvaise expérience candidat pouvant pénaliser la marque employeur.

Selon l’étude IFOP certaines pratiques freinent la candidature c’est l’exemple du :

  • CV vidéo, il ne fait pas l’unanimité tout comme se filmer pour répondre à des questions. 
  • Serious game, ils sont également un frein au recrutement.

Ces deux exemples pratiqués lors de recrutement ne permettent pas la communication directe entre le talent et l’employeur et rendent cette expérience froide.

 

Expérience candidat, une question de transparence

Du salaire, au refus , en passant par les valeurs, il est nécessaire de communiquer et de ne pas cacher ou fausser certains points. Une bonne expérience candidat passe par l’authenticité.

 

#1 Ne cachez pas le salaire

Pour prendre l’exemple du salaire, il est nécessaire d’être transparent au moment de l’embauche. Pourquoi ? Pour ne pas frustrer le candidat. Imaginez qu’au moment de l’embauche le salaire ne lui convient pas. Vous prenez le risque de perdre un talent ou de le démotiver.  Si vous ne souhaitez pas donner le salaire exact vous pouvez toujours donner une fourchette. Une mauvaise expérience candidat peut vite vous coûter cher. 

 

#2 Ne vous inventez pas des valeurs

Une bonne expérience candidat constitue un enjeu stratégique dans la guerre des talents. Certaines entreprises prennent le risque de communiquer sur des valeurs de l’entreprise qui sont malheureusement fausses. Ces valeurs à la mode comme le management participatif ou l’entreprise apprenante attirent les talents. Mais utiliser cette stratégie est-ce vraiment une bonne idée ?

Malheureusement non, les talents ne sont pas dupes et remarquent très vite l’absence de ces valeurs. Restez authentique et transparent est la seule solution pour garantir une bonne expérience candidat. 

 

#3 Gardez le lien

Du dépôt du CV, au rendez-vous en visioconférence, en passant par l’entretien d’embauche, il est essentiel de faire un feedback posititif ou négatif. Il revêt une importance capitale afin de garder un lien et garantir une bonne expérience candidat. Tout comme les consommateurs, les talents veulent aussi être informés à toutes les étapes du recrutement. 

Ce feedback qu’il soit positif ou négatif doit être personnalisé et argumenté.

Pour en savoir plus sur le sujet d’une bonne expérience candidat, n’hésitez pas à visionner le replay ci-dessus. 

 

La rédaction de myRHline