3 conseils pour réaliser un feedback positif en entreprise

par La rédaction

La culture du feedback imprègne de plus en plus les relations professionnelles en entreprise. Un feedback positif permet de développer le potentiel et la performance individuelle ou collective. Il ne s’agit pas de tarir d’éloges ses collaborateurs. Voici 3 conseils non exhaustifs pour réaliser un feedback positif en entreprise.
 

Comprendre qu’un feedback positif ou correctif est indispensable

En effet, il faut s’imprégner de la culture du feedback. Les managers et les RH doivent échanger régulièrement avec les collaborateurs dans le cadre de projets ou d’objectifs précis. Il faut ainsi créer un environnement où le salarié va se sentir en confiance où le dialogue est facile.
Ainsi, par un feedback positif louant les bonnes actions des salariés ou un feedback correctif en proposant des axes d’améliorations, les collaborateurs sont beaucoup plus engagés dans l’entreprise. Ils se sentent considérés et ont envie d’évoluer dans l’entreprise. Un feedback positif ou correctif doit se faire par des échanges réguliers, des retours d’expérience et des partages d’idées.
 

Dépasser certaines réticences au feedback positif

Les managers ont parfois peur de réaliser un feedback positif. Une peur qui réside dans l’imaginaire qu’ils se font de leurs collaborateurs. Ces derniers pourraient se satisfaire au travail qu’ils effectuent sans se remettre en question ou demanderaient des salaires plus élevés. De plus, certains se contentent de relever les choses qui ne vont pas plutôt que l’inverse.
Il ne faut pas oublier de mettre en avant les actions ou comportements positifs des salariés pour les motiver davantage car l’être humain a besoin de reconnaissance. C’est également une manière d’améliorer les performances de chacun.
 

Réaliser les bonnes actions pour un feedback positif efficace

Un feedback positif ne se résume pas à des compliments personnels adressés au salarié. Bien au contraire. En effet, il s’agit de relever les pratiques et attitudes de travail en valorisant les progrès ou les réussites. Le feedback se base uniquement sur des faits et non sur une impression ou un avis personnel. Le feedback positif doit être fait directement après le projet ou l’action réalisée avec succès.
Le collaborateur satisfait et motivé transmettra ainsi son engagement auprès de ses collègues. Par ailleurs, ce retour d’expérience fait au salarié peut se faire aussi bien face à face qu’en virtuel par téléphone ou par mail en mettant l’ensemble de l’équipe en copie par exemple.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire