Une demi-heure de massage pour être plus performant

par La rédaction

Des plans de prévention des TMS et des troubles psychosociaux, aux simples et ponctuelles actions de relaxation en équipe, le bien-être est devenu  un thème récurrent des actualités RH. Une nouvelle offre sur ce marché fructifiant, portée par la société Relax Service, vient de faire son apparition et a déjà séduit des grands comme Veolia, Alstom ou encore Bearing Point. Le contrat : l’entreprise libère un espace, future salle de détente et de soins ; Relax Service s’occupe de tout le reste.

 

La relaxation au service de la performance des entreprises

 

« L’idée est partie d’un constat simple. J’étais assise à mon bureau et j’ai ressenti une douleur dans le dos. J’ai des problèmes de trapèze. Je me suis dit qu’il n’était pas concevable qu’un salarié, derrière son ordinateur, comme moi, ne puisse pas se détendre sur son lieu de travail », raconte Solenne Canonne, la fondatrice de Relax Service. Avant de se lancer dans cette aventure et de concrétiser enfin son souhait de créer une entreprise, elle a travaillé pendant 7 ans dans la grande distribution.

 

Parmi ses premiers clients : Alstom. Relax Service cible les entreprises de plus de 500 collaborateurs réunis sur un même site. Le site d’Alstom Power Services, basé à la Courneuve, compte 700 salariés sédentaires et 1000 itinérants. « Le lien entre le bien-être des salariés et la performance de l’entreprise est total », commente Laurence Faucher, coordinatrice RSE pour Alstom Power Services, séduite par l’idée de Relax Services. « Des neurologues ont prouvé que le taux de stress est corrélé au taux d’irrationalité des pensées, poursuit-elle. Quand nous nous sentons bien, nos performances intellectuelles tournent à plein régime. » A l’inverse, et si l’on poursuit le raisonnement de la coordinatrice RSE, les moments d’inconfort au poste de travail, de stress, d’incompréhension de la situation de l’entreprise, génèrent des problèmes relationnels, des difficultés à penser, réfléchir, travailler.

 

Pour ne pas tomber dans ce terrible panneau et garder ses salariés au top de leur forme et de leur performance, Relax Service propose d’installer, dans les locaux de l’entreprise, un espace dédié à leur bien-être. « Une fois la porte fermée, le salarié ne doit plus se sentir au travail », précise Solenne Canonne. Il pourra bénéficier de soins esthétiques (visage, manucure, pédicure, épilation…) et de modelages relaxants aux huiles essentielles, au tarif, moindre que dans la plupart des instituts de beauté, de 25€ la demi-heure. « On ne demande rien à l’entreprise. Elle nous met à disposition un local et nous nous occupons d’organiser le reste. Nous avons notre propre plateforme de réservation. On ne sollicite l’entreprise ni financièrement ni logistiquement », précise la fondatrice de Relax Services.

 

Selon Laurence Faucher, « le bien-être, la satisfaction des collaborateurs sont difficiles à mesurer, mais ils sont palpables sur le site. En termes de motivation au travail, ce type de services est important. On peut s’organiser pour aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne entre midi et deux, au lieu de le faire le week-end, et ainsi passer plus de temps avec ses enfants ».

 

Des entreprises déjà sensibles au bien-être de ses collaborateurs

 

Ce type d’initiative peut principalement intéresser les grands comptes avec plus de 500 collaborateurs sur site, la cible annoncée de Relax Service, mais surtout les entreprises qui sont déjà sensibilisées à la thématique du bien-être au travail et disposent d’un patrimoine immobilier. C’est le cas d’Alstom Power Services. Le projet d’espace Relax Service a été présenté à la coordinatrice RSE par l’un des deux comités d’entreprise. « Nous bénéficions d’un grand espace, dans une ancienne zone industrielle. Nous avons profité de la réhabilitation de l’un de nos bâtiments pour créer cet espace dédié au bien-être », ajoute Laurence Faucher.

 

Avant le site de la Courneuve, le siège d’Alstom à Levallois avait déjà expérimenté ce type de services, en créant un espace esthétique et relaxation sur site. « Nous avons de bons retours », précise la coordinatrice RSE. Un constat qui a motivé son choix pour le site de la Courneuve, dont les salariés bénéficient déjà d’une conciergerie, d’un coiffeur et d’une crèche. « Le projet Relax Service entre dans le cadre de l’amélioration de la conciliation des temps de vie », conclut Laurence Faucher.

 

Typhanie BOUJU

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire