Un nouvel acteur du e-recrutement : Qameha

par La rédaction

Le recrutement est un vrai défi pour les entreprises. Il ne suffit plus aux sociétés d’être concurrentielles et attractives pour que les meilleurs profils les rejoignent. Qameha est une application internet de gestion des recrutements, de la mobilité interne et des évaluations conçue et réalisée par des opérationnels des Ressources Humaines. Son but ? Simplifier et structurer le processus et conduire les cadres à s’impliquer eux-mêmes dans le recrutement de leurs équipes.

My RH Line a rencontré Léonard Briot de la Crochais, Directeur de la Stratégie et des Partenariats de Qameha.

 

 

 

My RH Line : Pouvez-vous nous présenter Qameha?

Léonard Briot de la Crochais : Nous sommes trois associés, Alexis Perrier, Cédric Hauguel et moi-même. La société est créée depuis septembre. Qameha a pour objectif d’aider les entreprises à augmenter la performance de leurs Ressources Humaines en utilisant trois principaux leviers : bien recruter, agir sur la performance individuelle à travers l’évaluation des collaborateurs et fluidifier la mobilité interne. Trois leviers, Trois modules. Un seul module est développé aujourd’hui avec 5 clients partenaires d’ici fin décembre.

My RH Line : Pourquoi avez-vous décidé de développer cet outil ?

Léonard Briot de la Crochais : L’idée de créer Qameha vient d’un audit que j’ai réalisé chez un client en tant que consultant. J’ai estimé, en tant que recruteur, que ce client avait un problème de recrutement. Il ne pouvait pas attirer les bons candidats avec son process de recrutement alors que son entreprise était très attractive par ailleurs. J’ai proposé à l’un des managers de mon équipe de Michaël Page de me rejoindre ainsi qu’à une personne qui avait déjà développé avec moi un outil de gestion de base de candidats.
Il y a, dans beaucoup de sociétés, un vrai problème dans la manière même de concevoir l’ensemble du processus de recrutement. J’ai donc décidé de créer un outil contenant tout le savoir-faire du recruteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecran d’accueil

My RH Line : Qu’apporte votre outil par rapport à ceux existant sur le marché ?

Léonard Briot de la Crochais : Il apporte de la simplicité. Une des grandes particularités de l’outil est de concevoir le recrutement comme un projet avec un pilote qui est responsable de la bonne fin du projet. Il implique, avec un rôle spécifique, le client interne et associe, avec des limitations de droits, tous les interlocuteurs du process. Ce qui est assez symptomatique chez nos concurrents, c’est qu’ils facturent à l’utilisateur, nous non. Nous considérons que tout cadre doit pouvoir être acteur d’un processus de recrutement. Notre outil est un moteur de work flow, il est pro-actif. Le recruteur sait quand il y a un problème et sait ce qu’il faut faire pour le résoudre. En effet, quand il n’y a pas le bon chainage d’actions ou de délais, il y a des alertes qui vont prévenir le pilote du recrutement .
Nous travaillons sur l’outil depuis Janvier, et nous avons mené, en même temps, une centaine de rendez-vous afin de connaître les besoins des entreprises. Nous nous sommes aperçus que l’attente pour un outil d’évaluation était très importante. Nous le développons également. Nous estimons que Taléo ou Jobpartner sont de bons outils pour les grandes entreprises. En revanche, les sociétés de 500 à 5000 personnes,  entreprises intermédiaires, qui sont multi-sites, internationales n’ont pas assez d’argent à consacrer à cela. Notre cible est les entreprises de taille intermédiaire et les PME avec un outil encore plus simple. Ce que nous visons, c’est la simplicité et prendre en considération les sujets propres des entreprises de taille intermédiaire. Nous estimons que sur cette cible, il n’y a pas tant d’outils cohérents sur l’ensemble de la chaine qui permettent d’améliorer la performance des Ressources Humaines. Nous ne voulons pas faire de la paie, de la gestion des congés payés. Nous sommes sur cette chaine cohérente. Nous avons décidé de ne pas nous arrêter à la contrainte réglementaire. Aujourd’hui, ce qui existe permet de bien faire des bibliothèques des évaluations et de les retrouver facilement. Mais les évaluations sont contraignantes pour tout le monde. Nous transformons l’évaluation en un vrai outil de gestion de la performance en intégrant simplement des objectifs courts à paramétrer. Nous aidons les DRH à sortir de l’obligation réglementaire tous les ans ou tous les deux ans. Ils pourront faire des évaluations tous les 3 ou 6 mois en utilisant des choses simples, très courtes. Ces évaluations permettront aux salariés de mieux comprendre les points sur lesquels ils doivent évoluer. Nous couplerons plus tard cet outil d’évaluation avec un outil de rémunération et un outil de mobilité interne.
Nous utilisons le langage Ruby on Rails, ce qui nous permet de développer très vite. Nous avons une capacité de réponse qui est 4 fois plus importante pour les besoins utilisateurs. Nous allons très vite sur chaque nouveau développement.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecran Candidat                                                                              

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

Ecran Mission

 

 

Publi reportage

 

 

     
     Léonard Briot de La Crochais, Associé, Directeur de la Stratégie et des Partenariats

– 5 ans d’expérience professionnelle dans les métiers du lobbying, des financements structurés et du recrutement
– 10 ans de recrutement de cadres, Directeur de la division Finance de Michael Page jusqu’en 2006, Fondateur du cabinet Abaq spécialisé dans le recrutement des managers de la direction financière.
– Sciences Po Paris 1994, Licence Droit des Affaires (Paris II)

   
     
 

 Cédric Hauguel, Associé, Directeur Commercial 

– 10 ans d’expérience professionnelle dans les métiers de la banque et du recrutement
– 4 ans de recrutement de cadres financiers, Senior Manager au sein de la division Finance de Michael Page jusqu’en 2008
– Maîtrise de Sciences de Gestion 1999

 
     
   Alexis Perrier, Associé, Directeur Technique

– 13 ans d’expérience professionnelle dans les métiers du conseil, du projet et dans la création d’applications web,
– Chef de projet certifié Prince2.
– Docteur en Mathématiques 1995, Ingénieur Télécom Paristech 1992,

 
     

 

 

Plus d’informations sur Qameha : www.qameha.com

 

 

 

© Crédits photos : D.R.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire