Pour 50% des DSI, les femmes ont de l’avenir dans les IT et le digital

par La rédaction
.

Si des projets en faveur de la diversité voient le jour ces derniers temps, le monde du numérique est aujourd’hui très masculin. A l’image du concours Science Factor lancé le 7 septembre qui pousse les jeunes filles à s’initier aux métiers scientifiques, de nombreuses initiatives ont été engagées pour améliorer la mixité dans ces métiers. Quel est l’avenir des femmes dans l’informatique et le digital selon les DSI ? Robert Half Technologie, cabinet de recrutement international, dévoile en exclusivité les résultats d’une enquête* menée auprès d’un panel de DSI français.

 

La nécessité de faire tomber les barrières

Les femmes sont encore peu représentées dans le secteur numérique. Ces blocages viennent des idées reçues et des pratiques selon lesquelles l’informatique en général semble être davantage une affaire d’hommes.

Lorsque l’on demande aux DSI français interrogés (74% d’hommes et 26% de femmes) quels sont les défis des femmes dans l’univers des systèmes d’information et du digital, ils sont 50 % à déclarer qu’il s’agit de défier les clichés et de prouver leurs compétences. Gagner le respect des collaborateurs est aussi un défi pour les femmes pour 44% des DSI interrogés. A noter que 65% des DSI femmes interrogées ont également déclaré que prouver leurs compétences était leur principal défi.

 

Femmes et hommes bientôt sur un pied d’égalité dans le digital selon les DSI

Bonne nouvelle ! Les femmes ont de l’avenir dans les SI et le digital car pour 50% des DSI interrogés il ne fait aucun doute que les prochaines années verront les hommes et les femmes occuper les postes du secteur en totale parité (10 % d’entre eux estiment encore que les hommes seront encore majoritaires, seuls 3% voient les femmes en plus grand nombre).

Pour faire bouger ces lignes plusieurs leviers sont à activer : pour 29%** d’entre eux, les mesures les plus efficaces seraient d’encourager les jeunes filles à se tourner vers des filières numériques. Les programmes de mentoring viennent ensuite à 22%, suivis par la participation à des réseaux féminins à 20%.

Des projets qui vont dans ce sens se concrétisent : un plan gouvernemental pour favoriser la mixité et diverses actions sont menées pour que les femmes du secteur soient davantage mises en avant dans les medias et événements professionnels.

 

« Le numérique est un secteur d’avenir, celui qui devrait générer le plus d’emplois. Et pour réussir cette transformation, nous aurons besoin de tous les talents » explique Fabrice Coudray, Directeur de Robert Half Technologie. « Il est indispensable de lutter contre les stéréotypes de genre dans les choix d’orientation. Nous avons besoin de femmes et d’hommes compétents pour contribuer aux développements qui dessineront le monde de demain. Pour cela, la sensibilisation des jeunes filles aux métiers du numérique est une étape incontournable car un diplôme spécialisé est ce qui permet aujourd’hui d’avoir les meilleures conditions d’insertion sur le marché du travail.»

 

*Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en avril 2016 auprès de 100 Directeurs / Responsables des Systèmes d’Information (DSI) en France. 

**Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en décembre 2014 auprès de 100 Directeurs / Responsables des Systèmes d’Information (DSI) en France.  

 

À propos de Robert Half

Fondé en 1948, le groupe Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé temporaire et permanent, est aujourd’hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers de la finance, de la comptabilité, de la banque, de l’assurance, du juridique et du fiscal, de la technologie et de l’assistanat.

  • Présent à Paris, La Défense, Versailles, Stade de France, Massy, Lyon, et Aix-en-Provence,
  • Compte 325 bureaux dans le monde (19 pays).

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire