Les 10 idées recues sur les startups

par La rédaction
 
Althéa et Le Lab RH vous proposent de décrypter les idées reçues sur les start-ups RH. Cette infographie présente les résultats d’une enquête réalisée auprès d’un panel de 200 startups RH membres de Le Lab RH, le Laboratoire collectif de l’innovation RH. La parole est donnée aux startups : leur volonté d’innovation RH, leur force mais aussi leurs difficultés !

« Aujourd’hui, les grands groupes nourrissent une certaine défiance vis-à-vis des startups qui n’ont ni la même culture ni le même mode de fonctionnement », constate Jérémy Lamri, président de Le Lab RH. « Cette enquête a été menée afin d’offrir aux DRH une vision des à priori qu’ils peuvent avoir sur les start-ups et d’en percevoir la valeur ajoutée au sein des projets qu’ils souhaitent mener. »

L’image du startupper, l’obligation d’être sur le sillon du Big Data pour être « crédible », le coût des solutions des startups, l’instabilité financière des startups, l’inadéquation de l’organisation startups pour les grands groupes, … sont autant de préjugés qui ont été soumis à près de 200 entrepreneurs RH innovants !

Les préjugés de départ émis par les grands groupes sur les startups sont les suivants :
1.     Le CEO est un millenial de moins de 30 ans !
2.     La startup a moins 2 ans sur le marché et comporte un risque de disparition fort !
3.     La startup apporte en général 1 seul service innovant
4.     La startup est une contrainte supplémentaire d'intégration dans l'urbanisation existante !
5.     La startup est un outil supplémentaire à intégrer dans l'urbanisation existante !
6.     La startup apporte une technologie innovante mais pas vraiment de méthodologie de déploiement dans un Grand Groupe
7.     La startup apporte une technologie qui fonctionne bien sur un pilotage de petite taille
8.     L'argument de vente majeure de la start-up est son expérience utilisateur simple
9.     Le cout du service d'une startup est peu cher (moins de 50 centime d'€ / collaborateurs / mois) 
10.  Une startup n'est pas intéressante si elle ne propose pas d'innovation liée au Big Data

 

Les points marquants à retenir de cette infographie sont :
Les startups répondent bien aux critères recherchés d’innovation RH pour bouleverser les codes RH, en apportant une proposition de valeur ciblée, utile, ludique et simple d’accès en ATAWAD !

Cependant, les entreprises doivent encore intégrer que les structures sont jeunes (65,9% ont moins de 2 ans) – bien que souvent pilotées par des acteurs expérimentés (61,3% plus de 30 ans) – et comportent de fait une part de risque de viabilité dans le temps. Elles devront acceptées que pour autant l’innovation a un prix et ne peut être bradée pour assurer une pérennité de son déploiement.

Enfin l’intégration Plug & Play avec le SIRH existant sera possible dans les 12/18 mois, mais nécessite d’être prêt au Test & Learn – qui permettra de faire progresser la maturité digitale RH de l’entreprise – avant d’avoir une urbanisation totalement fluide.

Méthodologie du Benchmark :
Enquête menée du 9 au 31 mai 2016 sur la base de 200 startups innovantes RH via un questionnaire online.

 

A propos de Le Lab RH
Le Lab RH est une Association loi 1901 née en 2015 du regroupement des acteurs innovants dans le domaine des Ressources Humaines. Véritable Laboratoire collectif de l’innovation RH, Le Lab RH a pour ambition de permettre aux individus de réaliser leur plein potentiel humain par la transformation durable des organisations et par une société où le bien commun et le bien individuels sont indissociables. Le Lab RH accompagne concrètement les organisations dans leur transformation et leur digitalisation en fédérant les dispositifs innovants et les parties prenantes en matière de RH et en créant un environnement de coopétition favorable à l’innovation RH et à la diversité. Le Lab RH, qui a rejoint en 2016 « L’Alliance pour l’Innovation Ouverte », opère sous le haut patronat du Ministère de l’Emploi, et du Ministère du Numérique et bénéficie du soutien de son partenaire historique BPI Group et de ses partenaires majeurs Pôle Emploi et Microsoft. 

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire