Le Cercle des DRH Européens s’invite dans les débats sociaux et sociétaux

par La rédaction

Le Cercle des Directeurs des Ressources Humaines Européens sera lancé officiellement lors de sa réunion du 23 au 25 juin 2011 à Florence. Cette rencontre rassemblera une cinquantaine de Directeurs des Ressources Humaines venus de toute l’Europe. L’objectif principal du Cercle est de mener une réflexion paneuropéenne et d’apporter des solutions innovantes aux défis sociaux et sociétaux actuels.

 
En effet, ces DRH ont naturellement, de par leurs responsabilités dans de grands groupes Européens, une vision internationale et une approche pragmatique des problèmes. Confronter les meilleures pratiques, trouver des solutions communes aux défis actuels, expérimenter à partir de l’Europe des normes sociales pour réguler la mondialisation, tels sont les ambitions de cette initiative qui se situe d’emblée sur un terrain différent des associations professionnelles nationales RH. Le Cercle veut faire entendre la voix RH, celle de professionnels expérimentés et internationaux et ainsi participer aux débats actuels pour influencer les décideurs en particulier la Commission Européenne.
 

Création d’un « action tank » Européen

Le Cercle Européen de DRH est un « think tank » ou plus exactement un « action tank » sur les enjeux sociaux et sociétaux Européens; le projet est né en 2010 à l’initiative  d’Yves Barou, l’ex DRH de Thales (FR) et Joachim Sauer, le DRH d’Airbus (DE) qui le président aujourd’hui.
 
« Il s’agit de trouver des solutions innovantes mixant nos expériences nationales pour apporter des solutions humaines et sociales à la crise économique et sociale actuelle. Nous avons déjà testé cette méthode de recueil de bonnes pratiques et de généralisation au niveau de nos entreprises et aujourd’hui nous nous sentons prêts à l’appliquer au niveau macroéconomique », souligne Yves Barou.  Et comme le note Joachim Sauer, « l’Europe se construit aussi et peut être d’abord par les entreprises ». Ensemble, ils insistent sur l’urgence de plus de social dans la mondialisation.
 
Le Cercle est ouvert aux directeurs des ressources humaines des grands groupes Européens, ou de grands groupes internationaux ayant une forte présence en Europe, qui souhaitent miser sur la responsabilité humaine des entreprises et renforcer la dimension sociale et sociétale de l’Europe.
 
Le Cercle veut ainsi regrouper 100 membres de tous les pays européens pour constituer un réseau représentatif mais soudé.
 

Premier forum RH Européen les 23-24-25 Juin à Florence dans le contexte de crise économique et sociale

Force est de constater qu’à l’heure actuelle, les DRH n’ont que très peu d’influence sur les débats et les décisions au niveau européen alors qu’ils sont un des acteurs important du champ social, en particulier du dialogue social qu’ils pratiquent au quotidien et considèrent comme un des avantages compétitif de l’Europe dans la mondialisation.
 
C’est dans le contexte de la crise économique et sociale Européenne, en particulier en Europe du Sud, d’un renouveau du syndicalisme Européen à la suite du congrès d’Athènes et d’un début de mobilisation spontanée de la jeunesse Européenne que les débats de ce premier forum RH Européen prendront toute leur dimension.
 
La ville de Florence accueillera en effet du 23 au 25 juin le premier forum du cercle  au niveau européen.
 
Cette rencontre rassemblera une cinquantaine de DRH, une dizaine d’experts (notamment des représentants de la Commission Européenne (Fernando Vasquez, Sue Bird, Evelyne Pichot), des représentants de la Fédération Européenne de la métallurgie (Bart Samyn), des juristes du club « European lawyers », des économistes comme Tito Boeri.(Université Bocconi) et des experts : Marie –Noelle Lopez (Planet Labour), Giodano Fatali (président de HR Community Italy) ; Peter Haen (President de l’association Européenne EAPM) ainsi que des représentants du Cercle Européen Y, « Y HR in EU » crée en parallèle pour les jeunes RH de moins de 30 ans, à l’initiative d’Eléonore Mazeau.
 
Les participants pourront pour la première fois échanger leurs pratiques et leurs propositions autour de 6 grands thèmes : Modèles européens et mondialisation ; Restructuration et anticipation ; Responsabilité sociale des entreprises ; Dialogue social en Europe ; La fonction RH au 21ème siècle ; Les jeunes et le marché du travail.
 
Par ailleurs, ils adopteront un manifeste autour de l’ambition de la Responsabilité Humaine des Entreprises.
 

Premiers membres du Cercle

Parmi les premiers membres du Cercle on peut citer : Marianne Laigneau la DRH d’EDF (F), Tony Bainbridge le DRH de Rexam (UK);Rainer Grobel, DRH de IG Metall (DE) ; Philippe Vivien le DRH d’AREVA (F); Kath Durrant, la DRH de Rolls Royce (UK) ;Hervé Borensztejn, le DRH de Converteam (F) ; Agnès Bureau Mirat, la DRH d’Elior ; Joanna Malinowska Parzydlo, DRH de TVN (PL) ; Erick Olsen le DRH de Lafarge (US) ; Stéphane Roussel, le DRH de Vivendi (F); Roberto Maglione, le DRH de Finmeccanica (I) ; Bruno Guillemet, le DRH d’Alstom (F). Gian Paolo Naef le DRH de Cevalogistics (I) ;Marie Françoise Damesin, la DRH de Renault (F); François Curie, le DRH de Vallourec (F); Elizabeth Bastoni la DRH de Carlson Companies (US) ; Loic Mahé, le DRH de Thales(F) ; Immanuel Hermreck, le DRH de Bertelsmann (DE) ;Jérôme Nanty, le DRH de la Caisse des dépôts (F) ;Jean Luc Berard, DRH de safran (F) ;Kathy Jenkins, Thales (UK) ; Jose Antonio Rodriguez Perez, Alstom (E) ;Thomas Ehm, Airbus (DE) ; Vladimir Vesely, TRW Automotive (CZ) ;  Hugues Fauville, Arcelor Mittal