Si demain les Français travaillaient autant assis que debout ?

par La rédaction

 

Rester assis de manière prolongée est à présent déconseillé par les professionnels de la santé, qui recommandent d’alterner entre la position assise et debout pour une vie saine au travail. Dans ce contexte, LINAK lance cette année une grande campagne en faveur des bureaux assis-debout en France. Fabricant de vérins électriques, pièces maîtresses de ces bureaux d’un nouveau genre, LINAK est également d’origine danoise, pays où les dispositifs de ce type sont devenus la norme.

 

« Les bureaux à hauteur réglable ont vécu un essor fulgurant au cours des dernières années dans les pays anglo-saxons et nordiques, où ils sont à présent plus nombreux que les bureaux fixes », explique Wilfried Bodet, Responsable de la division Deskline chez LINAK. « Les bénéfices en termes de santé des salariés, de motivation, de baisse de l’absentéisme et de performance au travail sont tels que les entreprises se sont équipées les unes après les autres. La France, elle, n’a pas encore franchi le pas, par méconnaissance de ces équipements et doutes sur les avantages qu’ils présentent. Nous souhaitons  faire bouger les lignes et changer les esprits », poursuit-il.

 

Pour ce faire, LINAK a lancé un concours auprès des étudiants de L’Ecole de design Nantes Atlantique pour la conception d’un bureau assis-debout ergonomique, facile à intégrer, qui soit individuel ou collectif et déclinable en trois gammes. Destiné au marché français, il devait également se distinguer par sa French Touch.

 

Pendant près de quatre mois, les 10 étudiants participant au concours font évoluer leur concept au gré des remarques d’un jury, composé d’un ergonome, d’un industriel du mobilier de bureau et des experts LINAK, afin de présenter leur version finale aux prémices de l’été.

 

Le 7 juillet, le verdict tombe. C’est le bureau Wavo, de Valentin Joubert, qui est retenu.

 

« Ce projet nous a séduit par son adéquation avec les besoins des entreprises françaises et les souhaits des salariés de l’Hexagone. Valentin, au travers de son bureau Wavo, a fait preuve d’une grande maturité en proposant un concept en phase avec son époque, épuré
et ultra-connecté
 », poursuit Wilfrid Bodet.

 

Le bureau conçu, LINAK ne s’arrête pas là. Car l’objectif est bien clair : faire connaître les bureaux de ce type au marché français et susciter l’intérêt des industriels du meuble pour ces dispositifs. Pour ce faire, LINAK a présenté le bureau à la grand-messe européenne du mobilier de bureau, Orgatec, qui se déroulait du 21 au 25 octobre en Allemagne.

 

Dès la rentrée, LINAK partait à la recherche d’un partenaire qui fabriquerait le numéro 0 de Wavo. Rapidement, le spécialiste des vérins électriques trouve une entreprise plus qu’intéressée par ce projet innovant et capable d’intégrer les vérins électriques LINAK. Wavo s’envole donc le 20 octobre en Allemagne pour séduire un nombre maximum d’industriels du meuble français.

 

« Pendant cette semaine, les professionnels du mobilier de bureau ont eu l’occasion de découvrir cette table de travail conçue pour le marché français et pouvaient la tester. Nous espérons à présent qu’ils seront tentés, dans un futur proche, de la fabriquer », conclut Wilfried Bodet.

 

Focus sur le siège de Saxo Banque en France, équipé de bureaux assis-debout depuis 2009.

 

C’est en 2009 que le siège parisien de Saxo Banque déménage pour s’installer rue de la  Paix. A cette occasion, la maison mère danoise souhaite que les nouveaux locaux soient équipés de bureaux à hauteur variable. C’est donc chose faite depuis 5 ans maintenant, pour le plus grand bonheur des salariés français. « A l’arrivée des nouveaux bureaux, toute l’équipe a été agréablement surprise. On se fait très vite à la possibilité de travailler debout, qui offre plus de dynamisme. On le voit d’ailleurs particulièrement après le déjeuner ou en fin de journée, quand une petite baisse de régime se fait sentir ; à ces moments-là, la majorité des salariés est debout. Ca coupe également le rythme et offre un regain de motivation dans la journée. On se voit par ailleurs mieux les uns les autres que cachés derrière nos postes de travail. En ce sens, les bureaux assis-debout contribuent à une meilleure ambiance de travail. C’est un vrai plus », explique Maryline Espiau, assistante du Président et Office Manager chez Saxo Banque France.

« Le fait d’alterner est bon pour le dos et le métabolisme en général. Cela aide à lutter contre les troubles musculo-squelettiques (TMS). Chaque utilisateur pouvant enregistrer la hauteur, en position assise ou debout, qui lui convient le mieux, l’alternance se fait très facilement. Cela nous permet de passer d’une position à l’autre en un clin d’œil et d’adapter notre posture aux différentes tâches que l’on peut avoir à effectuer dans une journée », conclut Maryline Espiau.

 

A propos de LINAK :

LINAK, spécialiste des vérins électriques et leader dans la conception d’actionneurs à l’échelle mondiale, compte 1600 employés et 4 sites de production au Danemark (pays d’origine de LINAK), en Slovaquie, aux Etats-Unis et en Chine.  Au travers de ses 35 filiales, LINAK permet aux organisations du monde entier de s’équiper de vérins électriques de dernière génération pour des applications dans de nombreux domaines. Le siège France de LINAK est installé à Beaucouzé, dans le Maine-et-Loire, où 19 salariés œuvrent chaque jour.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire