Quels nouveaux enjeux pour les Universités d'entreprise ?

par La rédaction

 

 

Demos, leader de la formation professionnelle a mené une étude*, en partenariat avec Kurt Salmon, Cabinet international de conseil en management, sur les grandes tendances et les priorités actuelles des universités d’entreprise. Les principaux enseignements ? Des missions évolutives, une course à l’innovation pédagogique et la recherche d’un équilibre budgétaire.

 

De nouvelles missions

Créées il y a une trentaine d’années, les universités d’entreprise concernent majoritairement les grands groupes. A l’origine, leurs objectifs étaient de forger une culture d’entreprise commune dans un marché de plus en plus tourné vers l’international. Aujourd’hui, l’étude souligne que ces organismes ont davantage vocation à accompagner les grandes mutations auxquelles doivent faire face les entreprises : innovation, stratégie, leadership, adaptation au changement…

 

Cette volonté de s’adapter aux nouvelles donnes du marché se traduit également par un souci croissant sur la professionnalisation des collaborateurs et le développement des expertises par « métier ». D’où la création en marge de ces universités de nouveaux dispositifs tels que les « Ecoles des métiers », les « Académies » ou encore les « Campus ».

 

Cap sur l’innovation pédagogique

Le digital occupe une place croissante dans les outils de formation mis en œuvre par les universités d’entreprises. On retrouve ainsi volontiers les LMS (Learning Management System) qui abritent modules de e-learning et médiathèques. Le but est de repenser en profondeur les manières de travailler et d’apprendre. Autre outil digital de plus en plus en vogue : le réseau social d’entreprise qui vise à créer des communautés d’apprenant par métier et des espaces d’échanges entre pairs.

 

A la recherche du bon modèle économique

Pour optimiser leur fonctionnement, certaines universités d’entreprise ouvrent leurs dispositifs à l’extérieur du groupe et s’adressent ainsi aux partenaires, clients et fournisseurs. De fait, elles se structurent comme des centres de profit. A l’inverse, d’autres privilégient une facturation des prestations à leurs « clients internes ».

 

A propos de Demos

Un acteur de référence au cœur de l’économie du savoir opérationnel

Le groupe Demos est un acteur global de la formation professionnelle. S’appuyant sur son cœur de métier, la formation professionnelle continue sous toutes ses formes (formations présentielles et à distance), Demos a développé des modes de formation innovants et complémentaires comme le e-learning. D’autres activités liées à l’économie du savoir enrichissent également l’offre du groupe, notamment le conseil en gestion des compétences et la diffusion de contenus pédagogiques.

 

Un modèle d’activité réussi et réplicable à l’international

Implanté dans 12 pays et dans les principales villes en France, Demos a su allier à une forte croissance organique, une politique efficace de croissance externe qui lui permet aujourd’hui d’accompagner ses clients à l’international et de développer une clientèle locale. Sur un marché porteur, la diversité de son offre, sa haute exigence de qualité, une recherche continue d’innovation et un business model souple et performant ont fait de ce groupe un acteur de référence de la formation professionnelle.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire