Nouvelle façon de « réunionner » : Bird Office a mené l’enquête

par La rédaction

 

La plateforme de réservation d’espaces professionnels à l’heure ou à la journée dévoile les résultats d’une enquête(1) menée du 12 au 23 janvier 2015 sur les nouvelles pratiques et comportements des entreprises concernant l’organisation de leurs réunions de travail

  

La société Bird Office a voulu mesurer l’évolution des comportements des cadres français par rapport aux réunions professionnelles grâce à une étude sur plus de 1340 salariés, chefs d’entreprises et indépendants. Une prise de conscience sans équivoque car nos nouvelles habitudes de travail changent et s’adaptent, des changements qui sont notamment visibles par l’utilisation toujours plus poussée des technologies numériques dans nos bureaux et qui entraîne logiquement une nouvelle modélisation de nos espaces de travail.

En témoigne Arnaud Katz, CEO co-fondateur de la société : « Nous avons réalisé cette étude pour aller au-delà des questions « classiques » pour nous concentrer sur le comportement des cadres et des dirigeants d’entreprise citadins, principaux utilisateurs ou demandeurs, en France, d’espaces de travail flexibles. »

 

La « nouvelle réunion » dans tous ses états ?

Oubliez la traditionnelle réunion dans vos bureaux, aujourd’hui la « mobilité » est au cœur des changements : 57% des interrogés précisent avoir l’habitude de les organiser hors de leur entreprise.

Quand 30% d’entre eux préfèrent se donner rendez-vous dans un café ou restaurant, pour y apporter un cadre « informel et atypique» et 23% choisissent quant à eux de louer une salle de réunion externe à leur entreprise.

Point important, avec son étude, Bird Office a voulu mettre en avant à quel point ces rencontre pouvaient (encore) être un « indicateur » des liens hiérarchiques dans l’entreprise : 75% des personnes interrogées pensent ainsi qu’elles améliorent la communication entre les différents niveaux hiérarchiques. En revanche, 11% des cadres admettent que ces réunions poussent et augmentent ces « écarts ».

Pour parler de temps, car oui le temps c’est toujours de l’argent, le « timing » idéal pour 43% des personnes interrogées, c’est le mardi pour organiser une réunion, le lundi compte près de 28%. Les horaires qui restent privilégiés se situent en matinée avec 43% à 09h00 et 35% pour 11h00.

Autre point intéressant que nous pouvons souligner c’est celui des collaborateurs d’une entreprise qui se retrouvent suite à une journée en entreprise pour discuter autour d’un verre et réfléchir de sans règles fixes ou autres ordres du jour, 34% pensent que ces échanges hors entreprise sont autant efficaces qu’une réunion conventionnelle, voire même plus efficace pour 11% d’entre eux !

 

Avec la « digitalisation » des entreprises et l’émergence de nouveaux outils IT (comme Hangout ou Skype)… et avec les nombreuses coupes budgétaires rencontrées nous avons constaté une certaine accélération de l’usage des visioconférences pour les « meetings ». Cette évolution de cet usage, nous montre que seuls 25% les considère toujours moins efficaces alors que 64% pensent qu’elles sont aussi productives et efficaces que les simples réunions traditionnelles.

 

  1. Eléments méthodologiques : cette enquête a récolté 1 340 réponses. Près de 85% des répondants sont des cadres et des dirigeants d’entreprise. Parmi eux, 38% évoluent dans des organisations de moins de 10 employés, 36% de plus de 100 collaborateurs.

 

Eléments méthodologiques : cette enquête a récolté 1 340 réponses. Près de 85% des répondants sont des cadres et des dirigeants d’entreprise. Parmi eux, 38% évoluent dans des organisations de moins de 10 employés, 36% de plus de 100 collaborateurs.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire