L’OPEN-SPACE revisité pour le plus grand confort des salariés !

par La rédaction

Génie des Lieux, est un cabinet conseil spécialisé dans l’aménagement des espaces de travail dont la particularité est de placer l’Homme au centre de sa réflexion, l’espace servant alors les stratégies d’organisation et de management.

 

A l’initiative depuis 2009 du Guide des Bonnes Pratiques en matière d’aménagement des espaces de travail, Génie des Lieux porte sa réflexion cette année sur le concept de « L’Espace Rencontre, ou comment voir l’open-space autrement ? » via les espaces annexes au poste de travail, garants de la performance et de la qualité de vie en entreprise. Principal objectif de ces espaces : humaniser toujours plus les open-space et en annihiler les contraintes.

 

Un visage plus humain des espaces de travail

 

Jamais encore les espaces et modes de travail n’avaient été soumis à de telles évolutions managériales, technologiques, économiques et sociales.

 

L’open-space est de mise, et reste le modèle d’organisation par excellence dans les petites comme dans les grandes entreprises.

 

Initié pour des raisons économiques et d’échanges, il a souvent été mal réfléchi, mal conçu, et occulte couramment la nécessité d’installer des espaces connexes pourtant garants de sa performance et du bien-être de ses utilisateurs.

 

L’open space s’envisage aujourd’hui de façon plus nuancée poussant les entreprises à optimiser leurs espaces, dans un souci permanent de confort et d’humanisation, et privilégiant les zones dites ‘de respiration’. L’utilisateur revenant donc au centre des préoccupations des entreprises qui les emploie.

 

On rejoint alors ici les convictions de Génie des Lieux : la réflexion sur l’organisation du travail au sein de l’espace doit permettre d’améliorer la performance globale de l’entreprise et des salariés tant aux plans économiques et humains qu’immobiliers.

 

Parmi les impératifs requis, le cabinet souligne alors la nécessité de disposer d’espaces annexes au poste de travail : espaces de convivialité, de collaboration et d’échanges, de collaboration non collaboratif (ex. : auditorium), d’intimité… De nouveaux espaces voient ainsi le jour en entreprise dans une ambiance de plus en plus souvent « comme à la maison » ! Et cela en réponse aux attentes générationnelles, mais aussi managériales et culturelles des entreprises d’aujourd’hui.

 

Adapter les bureaux aux nouveaux modes de travail

 

Les frontières auparavant délimitées entre vie professionnelle et vie privée, habitat et entreprise, bureau salarié et de direction… tombent au profit de la mobilité et du confort des utilisateurs.

 

Ces derniers deviennent itinérants et investissent de nouveaux lieux pour travailler, entraînant d’importants changements en matière d’organisation des espaces. Le poste de travail est désormais pensé pour un mode de travail donné, participant dès lors à la multiplication des lieux possibles d’activité : cellules de réflexion, espaces d’échanges, bulles de confidentialité, points de rencontres informelles… Car un espace ouvert bien conçu nécessite en effet l’existence d’autres espaces fermés ou semi-ouverts aux finalités très différentes mais dont le point commun reste de donner la possibilité de s’isoler.

 

Ainsi les entreprises investissent différemment les espaces de travail, recréant des espaces comme autant de cocons aux couleurs tantôt acidulées tantôt neutres qui jouent à plein leurs rôles de mise en scène et d’humanisation des espaces. Les mobiliers aussi se voient investis de nouvelles fonctions : de convivialité des espaces, signalétique et communication mais également de « séparation », c'est-à-dire qu’en structurant l’environnement de travail, le mobilier permet par exemple de ponctuer l’espace, cassant l’effet « grand plateau » ou bien de créer des ilots par service qui permettront une meilleure lisibilité de l’organisation.

 

Les professionnels du secteur ont fait évoluer leur offre en ce sens et proposent toujours plus d’innovations qui améliorent l’environnement de travail. Le mobilier devient mobile et modulable, réglable en hauteur, technologique… pour s’adapter aux nouveaux besoins et modes de travail des utilisateurs.

 

Ainsi, au sein même des open-space, les cloisons sont partiellement rétablies, à travers l’apparition des box de travail notamment, et des efforts sont faits par les entreprises en termes d’acoustique, de luminosité, de design et de confort.

 

La démonstration par l’exemple …

 

Envisageant pour le collaborateur une journée de travail équilibrée, répartie entre son poste de travail – fixe ou nomade – et des espaces annexes – collectifs et collaboratifs -, Génie des Lieux présentera sur le SIMI 2011, Salon de l’Immobilier d’Entreprise, qui se tiendra du 30 nov. au 2 déc. 2011 au Palais des Congrès de Paris à la Porte Maillot, sa vision des espaces : ceux-là même qui permettent aux collaborateurs de gagner en efficacité, convivialité et qualité de vie au bureau.

 

L’occasion aussi pour Génie des Lieux de présenter sa nouvelle édition du Guide des Bonnes Pratiques en matière d’aménagement des espaces de travail, qui sera distribuée gratuitement sur son stand (N°F26 – Hall Havane – niveau 3).

 

Ce stand collaboratif sera réalisé cette année en partenariat avec les industriels Alsea (cloisons), Bene distribué par Silvera (mobilier), Sedus (sièges et mobilier), Menintime (mobilier), Milliken (moquette), et Confidence & Light (luminaires).

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire