L'OCIRP confie à Opentojob l'évaluation de son climat social

par La rédaction

Les performances sociales mesurées par le baromètre entrent pour la 1ère fois dans l'assiette des critères d'intéressement de l'entreprise. Interview de Serge Bonnafé, Directeur des Ressources Humaines de L'OCIRP.

 

Opentojob est le 1er baromètre social qui permet à l'entreprise de connaitre à tout moment son climat social, de piloter sa performance sociale par des mesures comparatives, d'afficher les valeurs qui lui sont propres.

 

Obtenu auprès des salariés en activité d'une entreprise, le baromètre Opentojob mesure et analyse à tout moment le climat social de l'entreprise au travers d'un document constitué d'une centaine de propositions. Chaque salarié a accès, sur le site O2J, à son propre espace privé sécurisé, totalement anonyme vis à vis de sa direction. Créé par Thomas Gadenne qui s'est entouré d'un comité scientifique, O2J analyse en temps réel les indicateurs et livre à l'entreprise des audits détaillés et anonymes. Ecoute, fierté, confiance, bien-être mais aussi dialogue, délégation ou encore conditions de travail et relations sociales, sont autant d'items quantifiés par Opentojob.

 

Ces audits permettent à l'entreprise non seulement d'identifier les problématiques en amont mais aussi de mesurer l'impact des décisions prises

 

A terme, le baromètre social doit servir la marque employeur de l'entreprise en validant par des données quantitatives qui lui sont propres, les valeurs de l'entreprise, transformant ainsi la « promesse » employeur en constat.

 

A l'ère de la RSE (Responsabilité Sociétale de l'Entreprise) et étant donné l'obligation prochaine pour les entreprises de plus de 500 salariés d'établir un Rapport Social Annuel, iI devient indispensable de mieux appréhender les évolutions du capital humain. Opentojob est une solution simple et innovante qui répond aux attentes des entreprises et des salariés.

 

Entre toutes les valeurs de l'OCIRP*, celles du lien social et de la solidarité sont depuis sa création en 1967 partagées par les collaborateurs de cette entreprise. Serge Bonnafé, DRH de l'OCIRP a fait appel à Opentojob afin de connaitre à tout moment le climat social de son entreprise.

 

« Ma rencontre avec Thomas Gadenne remonte à 3 ans et j'ai tout de suite été conquis par l'interactivité du baromètre social. Il va sans dire que dans l'entreprise il y a eu quelques freins à lever portant essentiellement sur la confidentialité, coté salarié et sur la prise de risque, coté employeur ! Après une phase test, nous utilisons Opentojob depuis 18 mois. Chacun a accès à son espace privé sur la plateforme O2J et a une lecture directe du baromètre : ambiance, management, équilibre vie privée/vie professionnelle, rémunérations, formation entre autres, sont analysés régulièrement. Mon esprit cartésien s'y retrouve grandement, fini radio-moquette et approximation, bienvenue aux données claires quantifiées !

 

Dans un deuxième temps, afin de montrer toute l'importance que l'OCIRP accorde au climat social de l'entreprise, toutes nos offres d'emploi paraissant dans l'espace « recrutement » d'Opentojob sont accompagnées des informations du baromètre social et sont donc visibles par des tierces personnes en recherche professionnelle.

 

Mais le rôle du baromètre ne s'arrête pas là : cette année, nous introduirons une nouvelle part de social dans les critères d'intéressement d'entreprise. Nous allons élargir notre assiette de critères aux ressources humaines et prendre en compte la formation et les performances sociales mesurées par le baromètre.

 

Le choix du baromètre social Opentojob est un signal fort de la direction montrant ainsi son esprit d'ouverture et son engagement au quotidien pour le bien-être des collaborateurs. Ce choix répond totalement aux valeurs qui sont les nôtres depuis la création de l'entreprise. Pour les salariés, plus de 50% d'entre eux répondent aux questions du baromètre de manière régulière et participent activement à l'amélioration du climat social. »

 

 

 

 

*L'OCIRP est un organisme paritaire de prévoyance dont la mission est le développement de garanties via des organismes partenaires. Sa mission s'exerce essentiellement au cœur de la famille en protégeant les salariés face aux accidents de la vie (veuvage, handicap, dépendance) dans le cadre de contrats collectifs. 80 collaborateurs, 200 millions d'euros de cotisations, 26000 rentes versées, 1.2 millions d'entreprises adhérentes.
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire