1ère étude mondiale Steelcase – Ipsos sur l'Engagement et l'environnement de travail

par La rédaction

 

1ère étude mondiale de Steelcase – Ipsos sur l’engagement des collaborateurs et l’environnement de travail 

Steelcase s’est associé à l’institut Ipsos pour réaliser une 1ère étude mondiale. Elle analyse et démontre la corrélation entre la satisfaction des collaborateurs concernant leur espace de travail et leur engagement. Réalisée dans 17 pays au sein d’organisations de plus de 100 salariés, l’étude a permis de dégager pour la 1ère fois des tendances internationales et d’obtenir une idée précise de la situation dans chacun des 17 pays, dont la France.

 

Les Français : les plus désengagés au monde

LA FRANCE DERNIÈRE DU CLASSEMENT MONDIAL

Sur les 17 pays étudiés et les 12 480 participants, 1/3 des collaborateurs est désengagé. La France et ses 824 participants se classe en dernière position.

  • 54% de collaborateurs désengagés en France, 37% dans le monde
  • 5% de collaborateurs engagés et satisfaits de leur environnement de travail en France, 13% dans le monde (moyenne mondiale)

Catherine Gall, Directrice de la cellule de Recherche & Prospective ‘Steelcase Workspace Futures’

«  Les facteurs du désengagement sont bien sûr multiples et complexes. L' étude s’est attachée à analyser précisément l’un d’entre eux : l' espace de travail. Le désengagement des français peut s’expliquer entre autre par un manque de liberté de choix et de contrôle de l’environnement de travail, peu de diversité dans les espaces de travail (zones de détente, de concentration, d’échanges, …). »

 

Les « us et coutumes » de l’espace de travail dans le monde

LES EMPLOYÉS FORTEMENT ENGAGÉS ET SATISFAITS ONT UNE LIBERTÉ DE CHOIX ET DE CONTRÔLE DE LEUR ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Dans le monde, 88% des collaborateurs fortement engagés peuvent choisir où travailler en fonction de la tâche à accomplir.

  • En France où les collaborateurs sont les plus désengagés, seulement 37% peuvent choisir où travailler dans l'entreprise selon la tâche à effectuer.

LES MODES DE TRAVAILS TRADITIONNELS RESTENT PRÉDOMINANTS

La pluralité des outils technologiques offre la possibilité aux collaborateurs d’être de plus en plus nomades, le travail collaboratif se développe. Pourtant, les typologies d’espace les plus fréquentes dans les entreprises évoluent peu.

  • En France, ce sont 69% de bureaux privatifs (individuels ou partagés), 24% de postes attribués en ‘open space’, et seulement 12% de postes « nomades », bureaux « non attribués ».

LES ÉQUIPEMENTS FIXES SONT DEUX FOIS PLUS RÉPANDUS QUE LES ÉQUIPEMENTS MOBILES.

Certes les technologies mobiles sont de plus en plus présentes partout dans le monde, mais les équipements fixes restent majoritairement utilisés dans les entreprises.

  • 81% d’ordinateurs fixes et 89% de téléphones fixes en France, et seulement 38% de téléphones ou ordinateurs portables, et 13% de tablettes, mis à disposition des collaborateurs par leurs entreprises.

LE CONTEXTE CULTUREL A UNE PART D’INFLUENCE SUR L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET LES NIVEAUX D’ENGAGEMENT

Les employés français sont ceux qui travaillent le moins souvent à distance, la présence physique dans les murs de l’entreprise a son importance, en termes de socialisation, d’échanges entre collègues, et dans les rapports hiérarchiques.

  • 79% des collaborateurs en France n’ont jamais fait de télétravail.

 

À PROPOS DE STEELCASE 

Leader mondial, Steelcase développe une vaste gamme de solutions innovantes pour les espaces tertiaires, d’enseignement et de formation (bureaux, sièges, éléments de rangement, produits architecturaux, luminaires, solutions et infrastructures technologiques), complétée par de nombreux services, dont le conseil, l’aménagement d’espaces tertiaires ou le recyclage du mobilier en fin de vie. Steelcase est présent dans tous les départements à travers un réseau de 47 concessionnaires et dispose d’une usine en France. Numéro 1 français avec un CA pour l’exercice fiscal 2014/2015 (1er mars 2013-28 février 2015) de 274,5 millions d’euros pour un effectif de plus de 700 salariés. CA mondial : 3,1 milliards de dollars pour l’année fiscale 2015.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire