Crise : Le taux de turnover des salariés français au plus bas depuis 10 ans.

par La rédaction

Une augmentation du taux de turnover est attendue en 2015.

Selon la dernière étude de Hay Group, en partenariat avec le Centre for Economics and Business Research (CEBR), le turnover des salariés en France est en baisse depuis 2008 et restera faible jusqu’en 2015.

 

L’étude révèle que le taux de turnover des salariés est de 13,7 % aujourd’hui.  Il ressort que 30% des salariés voudraient rester entre 3 et 5 ans dans leur entreprise actuelle, ce qui est le second taux le plus élevé en Europe.  Les principales raisons : la récession,  le taux de chômage rampant en France, une perspective économique morose.

 

L’étude montre par ailleurs que ce turnover augmentera d’environ deux points (15,1 % en 2018). Plusieurs facteurs comme la plus grande flexibilisation du marché du travail et un retour de la croissance mondiale après 2014 qui augmenterait les exportations françaises.

Ce turnover augmenterait principalement sur le secteur des technologies et communication en croissance (plus haut taux de turnover en France), dans les secteurs où la demande et l’offre vont augmenter à moyen terme.  Comme dans le Hi Tech : 19% des exportations françaises sont dans le domaine des hautes technologies (un des plus hauts taux d’Europe) mais aussi la pharmacie, l’aéronautique ou encore l’industrie où il est difficile de trouver des techniciens et cadres faute de collaborateurs qualifiés.

 

Au niveau mondial, cette hausse du départ des salariés est plus claire : le développement des économies émergeantes, la croissance des postes ayant recours aux technologies et dans le domaine des services poussent les salariés à chercher de meilleures conditions de réussite et d’opportunités.  Environ 167,1 millions de salariés devraient quitter leurs entreprises en quête d’un nouveau travail, soit une augmentation de 12,8% par rapport à l’année précédente.

 

Cette tendance se vérifie dans cette étude par des chiffres encore plus significatifs : entre 21 et 24% vont quitter leur travail dans les 5 prochaines années pour atteindre en 2018 : 198 millions de départs. Les marchés émergents vont être les premiers à connaître ce phénomène pour atteindre un pic de turnover en 2014.

 

L’étude “Preparing for Take-Off” repose sur la méthodologie macro-économique de Hay Group d’analyse des principaux facteurs du turnover des salariés. L’étude couvre une population de 700 millions de salariés dans 27 pays.

 

Pour en savoir plus sur Hay Group : www.haygroup.com/fr/

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire