Portrait de DRH : Jean-François Auclair, DRH du groupe O2

par La rédaction

DRH au sein du groupe O2, la société de service à la personne la plus étendue en France avec pas moins de 149 agences, Jean-François Auclair développe depuis 2007  la politique RH du groupe. Portrait. 

 

 

S’il envisageait son avenir professionnel dans le domaine commercial, Jean-François Auclair se découvre lors de sa dernière année de DUT en GEA, un véritable feeling pour les Ressources Humaines.

 

Un attrait qui le conduit vers l’IGS (l’Institut de Gestion Social) où il obtient un master dans cette spécialité. Son diplôme en poche il fait son entrée dans la vie active en tant que chargé d’étude RH au sein de la société Servair, filiale de restauration aérienne d’Air France. Puis il intègre le groupe de distribution pharmaceutique Alliance Healthcare au poste de responsable RH. Il y reste 4 ans avant d’être embauché comme DRH adjoint du groupe Clemessy, filiale à l’époque de Véolia.  En 2007, riche de ses expériences, notre homme rejoint le groupe O2 en tant que DRH. 

 

« J’ai créé la fonction. Quand je suis arrivé il n’y avait que 4 personnes dans le service et environ 1500 collaborateurs. Aujourd’hui nous sommes 28 à la DRH et 9000 salariés. Nous avons donc été amenés à créer chaque service : un pôle formation, juridique droit social et droit des affaires, recrutement et gestion de carrière… Puis des postes spécifiques comme un chargé de mission handicap et diversité, un chargé de mission sécurité… »,  explique Jean-François Auclair. 

Des experts métiers (garde d’enfants, ménage,  dépendance…) ont également été recrutés pour parfaire la démarche et répondre au mieux aux diverses activités du groupe. « Nous avons aussi des experts qui nous accompagnent dans la formation des équipes, dans la réalisation du contenu pédagogique, dans les réponses au quotidien aux opérationnels », précise notre interlocuteur.

 

 Un DRH doit avant tout accompagner la croissance de l’entreprise…

 

« Lorsque vous intégrez un groupe en plein développement comme O2, vous devez non seulement répondre aux besoins dans l’immédiat, mais vous devez aussi structurer la direction RH et être un business partner. Un DRH doit avant tout accompagner la croissance de l’entreprise et être sur le terrain. Il ne peut pas rester dans son bureau, à réfléchir seul à sa stratégie »,  insiste Jean-François Auclair.

Trouver des budgets de formation, fixer des priorités en terme de recrutement, les hiérarchiser, mettre en place des procédures d’homogénéité entre toutes les entités du réseau implantées sur le territoire sont autant d’actions qu’a du mener le DRH ces dernières années. « Nous devons aussi agir par anticipation et non par réaction à des situations, au cas par cas. 

En ce sens, nous travaillons notamment sur des parcours d’évolution interne pour prioriser la montée des jeunes pousses que nous avons recrutées, au recrutement externe. Nous avons aussi mis en place une politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en signant une convention avec l’Agefiph. Une démarche qui nous a permis de recevoir le prix de la charte et de la diversité Région Ouest en 2012 pour notre politique de développement handicap au sein d’O2 », précise le DRH. Courant 2013, le groupe a également créé avec ses partenaires sociaux une UES (Unité Economique et Sociale), pour réunir toutes ses entités dans le même périmètre social permettant ainsi la création d’un comité d’entreprise national.

Au programme des négociations : l’aménagement du temps de travail, un accord de participation, la mutuelle et les salaires… « Des sujets structurants visant la fidélisation de nos collaborateurs » conclut Jean-François Auclair.

 

Gérald DUDOUET

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire