Page Fan Facebook : aubaine ou fausse bonne idée pour les RH ?

par La rédaction

Les services RH doivent-ils recourir à Facebook pour promouvoir leurs actions de recrutement ? A l’heure où plus de 20 millions de français sont inscrits, la réponse est oui. Mais attention, la création d’une page Fan ne se fait pas à la légère et implique quelques mesures de précaution.

 

« Parce que la page Fan offre un plus grand champ d’action que la page Groupe, elle apparaît comme un outil indispensable pour donner une visibilité à l’entreprise et à ses actions RH », affirme Minter Dial, Président de The Myndset, société spécialisée en marketing digital.

 
En effet créer un Groupe Facebook permet seulement de rassembler une communauté autour de grandes thématiques souvent dans un but évènementiel et à court terme, quand la page Fan présente de nombreux avantages parmi lesquels : un nombre de membres illimité, des statistiques plus poussées, une personnalisation avancée et le référencement sur Google. Via la Page Fan les DRH auront donc la possibilité de recruter de nouveaux collaborateurs, au-delà des canaux habituels tout en développant la notoriété et le capital séduction de la marque.
 
C’est ce que l’on appelle communément du « Social Engagement ». « Lors d’un processus de recrutement, les potentiels candidats cherchent à identifier l’image renvoyée par l’entreprise. La Génération Y ira sans aucun doute faire un tour sur Facebook afin de vérifier s’il existe une page Fan. Si ce n’est pas le cas, l’entreprise pourrait être sévèrement taxée d’arrière-gardiste. De même si le nombre de fans est insignifiant », révèle le Directeur marketing de The Myndset.
 

Réguler la communication sur Facebook
 
A noter que via votre page Fan Facebook, les clients et futurs collaborateurs ne seront plus de simples anonymes. Vous devez vous attendre à des questions, des félicitations, des reproches et des remarques de leur part. « L’entreprise doit faire attention à la façon dont elle communique, l’impact étant immédiat et pouvant se payer cash comme cela a été le cas de Nestlé l’année dernière. Le groupe a, en effet, été contraint de fermer sa page Fan après avoir été dans l’incapacité de fournir une réponse aux attaques de l’organisation Greenpeace », explique Minter Dial. Avant de se lancer il faut donc savoir ce que vous allez dire et définir une ligne éditoriale pour piloter votre communication sur Facebook.
« Il ne s’agit pas d’une page institutionnelle immuable mais bien d’une mini-communauté qu’il faudra animer et faire vivre. La mise en place d’une stratégie dite « Social Media » implique donc des mesures de régulation. Il faut prioriser ses objectifs et mettre en place un plan d’actions afin de développer en toute sécurité ses capacités à agir sur ce média. C’est là que le rôle des services RH est essentiel car ils devront mobiliser l’ensemble des collaborateurs afin de fluidifier la communication et ainsi mieux alimenter la page Fan au fur et à mesure de son évolution », insiste Mynter Dial.
 
Autrement dit, créer une page Fan est un véritable projet d’entreprise autour duquel les salariés doivent se rassembler sous la houlette des services RH dont la mission consiste à éduquer les collaborateurs en charge d’animer la communauté « facebookienne ». Les salariés ne sont-ils pas, en effet, les meilleures porte-paroles de l’entreprise ?
 
 
Emilie Vidaud
 
 
Abonnez-vous à la Page Facebook de myrhline

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire