Les nouveaux métiers du e-recrutement

par La rédaction

My RH Line a rencontré Laurent Joseph, Fondateur de Compagnons de cordée, nouvel acteur dans le monde du conseil en Ressources Humaines.

 
 


My RH Line : Comment est née Compagnons de cordée?

Laurent Joseph : Compagnons de cordée est née d’une intuition vécue sur le terrain auprès des recruteurs, (DRH, chef d’entreprise, …). Je suis issu du monde du recrutement sur internet. J’ai commencé à y travailler en 1999 au sein d’un site de recrutement/job board. Cela m’a appris à essayer d’évangéliser ces personnes au début de l’ère du e-recrutement.
Par la suite, j’ai pris les rennes du développement commercial d’une agence de communication RH. Je n’avais pas une très bonne image des agences de communication au sens large. L’opacité qui régnait sur le marché m’a incité à essayer de comprendre quels étaient les modes de rémunération, de raisonnement de certains acteurs du marché qui visiblement ne faisaient pas le travail de la façon dont il aurait dû se faire. J’ai essayé d’en comprendre les rouages. Ce marché est factuellement difficile, légalement opaque, techniquement très évolutif et au niveau comportement des internautes explosif.
 
Aujourd’hui, les RH se retrouvent seules face à, potentiellement, plus de 2000 prestataires de service en communication, recrutement, qui peuvent les démarcher pour leur proposer leurs services et les aider à recruter soit en leur vendant  : un site, une agence de communication, un cabinet de pré-sélection…
Il existe énormément de métiers différents, le domaine du recrutement au sens large est vaste.
Il n’existait pas de sociétés qui accompagnaient les clients et les aidaient à choisir leurs prestataires en fonction de leurs problématiques, qui les mettaient en compétition, les arbitraient, les questionnaient et jouaient le rôle de conseil indépendant. Compagnons de cordée est née de ce constat.
Les 4 missions de Compagnons de cordée sont le conseil, la formation, la veille et l’accompagnement. Nous pouvons, par exemple aider un client à réfléchir à son plan média.
Compagnons de cordée est un acteur totalement indépendant. Le rôle de Compagnons de cordée est d’aider le client à y voir clair, pas de faire les achats à sa place.
Nous sommes des facilitateurs, rassembleurs, architectes de solutions. Le but est bien de mettre un coup de balai dans les pratiques et d’aider le client à trouver chaussures à son pied parmi les prestataires du marché.

My RH Line : Que change le e-recrutement par rapport au recrutement classique ?

Laurent Joseph : Cela ne change rien par rapport à la personnalité de la personne embauchée. Elle reste la même. Les différences sont dans les process, la façon d’adresser des personnes que les recruteurs n’auraient peut-être jamais rencontrées autrement. D’un autre côté, le e-recrutement demande une réactivité importante sur certains profils, certaines niches. Le jour où ils se mettent sur le marché, c’est le plus rapide qui les recrute.
Il est également très important pour les entreprises de développer leur marque employeur, ce n’est pas qu’un gadget. Il ne suffit pas d’être une entreprise extraordinaire. Si cela ne se sait pas les profils vont postuler ailleurs.
Le e-recrutement a changé le rapport dans l’intégration de nouveau talent au sein d’une entreprise.

My RH Line : Pourquoi avez-vous choisi de vous appeler Compagnons de cordée ?

Laurent Joseph : Cette idée m’est venue d’une lecture d’un livre de Maurice Herzog : « Renaître. Une autre vie après l’Annapurna ». Je m’orientais plutôt vers Premier de cordée mais il n’y avait pas la notion d’esprit d’équipe. Dans cet ouvrage, il est question d’un guide de haute montagne. Le comité Himalaya déterminait la constitution des équipes qui devaient tenter les 8000 pour la France et Maurice Herzog en faisait partie. Herzog raconte dans son livre qu’un guide très capé, avec des références incroyables souhaitait des égards particuliers pour faire partie d’une expédition. Cela a posé problème au comité qui a refusé sa participation puisqu’il demandait un traitement de faveur alors que comme dit Herzog « et pourtant nous nous l’étions tous juré chacun devait se sentir compagnon de cordée ».
Le terme « cordée » représente également le lien et je pense qu’autant chez les compagnons que chez les montagnards, il y a cette force de l’équipe qui croise les faisceaux intellectuels de raisonnement. C’est un travail véritablement participatif et il n’y en a pas un qui détient toutes les réponses.
Plus qu’un travail d’équipe c’est une transversale. En travaillant nous apprenons tous des choses tous les jours.
 
Nous souhaitons que les talents soient identifiés en fonction de leurs compétences et pour cela il est nécessaire de prendre des experts de chaque domaine. Le client peut avoir lui-même le leadership. Quand nous travaillons avec un client, nous lui demandons toujours ce qu’il pense. Dans un sourcing de prestataires, nous lui donnons les éléments et c’est à lui de choisir.
C’est une nouvelle génération de conseil. Depuis 2 ans nous n’avons pas de concurrents.

My RH Line : Quels sont vos projets?

Laurent Joseph : Je déploie l’offre au niveau national et à terme à l’international. L’idée est d’aller proposer ces services aux patrons étrangers qui veulent s’implanter en France car le marché français est très particulier et compliqué à comprendre.
Les perspectives immédiates en France sont un certain nombre de partenariats. J’ai construit un comité d’experts qui va faire du buzz et commencer à vraiment embarquer les RH dans une réflexion sur l’appréhension du marché du recrutement d’une façon plus éclairée, différente.
 
Notre busines plan est basé sur un mot simple : l’écho. Ce n’est pas à nous de faire du tapage, mon souhait est que les RH et les partenaires s’approprient l’idée que l’on peut travailler différemment. Cela avantage toutes les personnes qui sont de la partie. Il est intéressant de redonner les clés de compréhension du marché, des métiers entre eux, des sociétés entre elles.
Nous serons également présents à Shanghai 2010 pendant les semaines Sport et montagne lors de l’Exposition universelle au sein du Pavillon Rhône Alpes.
Nous allons également  traduire le site en Anglais et en chinois évidemment.
 
 
 Propos recueillis par Anne-Sophie Duguay
 

 

Retrouvez Compagnons de Cordée sur leur site : http://www.compagnonsdecordee.com/

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire