Les jeunes générations et les codes actuels de l’entreprise ne font pas bon ménage !

par La rédaction

Le choc des générations se vit également au sein des entreprises et les nouvelles générations n’ont pas forcément les mêmes attentes que les anciennes. Voici quelques conseils à prendre en compte lors de l’intégration des plus jeunes !
 
Qu’il s’agisse de génération Y, Z ou encore des millénials, ces derniers n’ont pas les mêmes attentes et cela, chaque entreprise doit en avoir conscience !
D’ailleurs, une étude récente a mis en avant le fait que les jeunes générations savent pertinemment qu’elles vont devoir travailler beaucoup plus ! Et d’ailleurs, cela ne les dérange absolument pas !
 
D’une manière générale, en 2019, les entreprises se retrouvent face à des jeunes qui imposent leurs manières de travailler et bien évidemment, les entreprises n’y sont pas habituées. Quel choc pour ces dernières !
Les entreprises doivent absolument savoir que les nouvelles générations ont besoin de sens, de liberté et surtout de considération. En effet, l’humain doit impérativement être placé au cœur des préoccupations de l’employeur !
 
Ainsi, nous savons tous qu’au sein des entreprises, il existe des codes à respecter dont les nouvelles générations ont soit du mal à se les approprier, soit elles ne veulent tout simplement pas les respecter. D’ailleurs, si la manière de fonctionner de ces dernières ne leur ne convient pas, elles préfèrent systématiquement prendre le risque de quitter l’entreprise. Et oui, les plus jeunes sont souvent très têtus !
 
Mais de nombreuses entreprises restent tout de même très attentives aux souhaits des plus jeunes. Ces derniers veulent une vie professionnelle différente de leurs ainés. De plus, ils n’attendent pas et veulent tout et tout de suite et cela peut véritablement devenir un problème pour les entreprises.
 
Notez-le : pour ces générations, la liberté est la valeur la plus recherchée dans le monde professionnel et bouleversent très souvent les codes de l’entreprise !
 
Par ailleurs, nous vous l’avons déjà précisé dans un précédent article, mais les plus jeunes sont clairement difficiles à manager. Et prendre le chemin de l’autorité plutôt que du dialogue serait une énorme erreur pour les entreprises ! Ces dernières doivent absolument comprendre que l’ambiance, la relation de travail ainsi que le bien-être passent avant tout.
 
Notez-le : les jeunes sont « en décalage » par rapport au mode de fonctionnement de l’entreprise !
 
De plus, certains auteurs ont précisé dernièrement que l’entreprise doit absolument parfois faire l’effort de revoir leur organisation pour le bonheur de tous et surtout si elles veulent attirer et fidéliser les plus jeunes. Aussi, nous insistons sur le fait que la marque employeur doit être très forte pour améliorer l’engagement des derniers. D’ailleurs, il convient de rappeler qu’elle reste un argument clé !
 
Néanmoins, attention : les entreprises ont très souvent tendance à tout mettre sur le dos des jeunes générations !
 
Vous l’aurez compris, les jeunes et l’entreprise, c’est loin d’être ou de devenir une histoire d’amour ! Il revient donc à la fois aux entreprises d’être conciliantes et aux jeunes générations de s’adapter doucement sans exigence particulière. Nous ferons bien évidemment un point dans quelques années….
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire