Les annonces du Président de la République et les conséquences pour l’employeur !

par La rédaction

Depuis quelques semaines, nous étions nombreux attendre une réaction du Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON suite aux différents blocages des gilets jaunes. Et c’est chose faite ! En effet, ce dernier a pris la parole ce lundi 10 décembre 2018, lors d’un discours télévisé, et a annoncé quelques mesures fortes. Quelles sont-elles ? On vous dit tout !
Tout d’abord, Monsieur Emmanuel MACRON a commencé son discours en précisant qu’il voulait décréter l’«état d’urgence économique et sociale » ! Certains nous ont dit : il était temps ! En effet, il a demandé dans un premier temps au gouvernement et au parlement « de faire le nécessaire afin qu’on puisse vivre mieux de son travail dès le début de l’année prochaine ». C’est dans ce but que le SMIC sera augmenté de 100 euros par mois à compter de janvier 2019. Il ajouté que cette augmentation ne coûtera rien à l’employeur. En est-il certain ? De quelle manière s’y prendra-t-il ? Il semblerait que cela jouera sur la prime d’activité pour un montant de 80 euros, et une baisse des charges de 20 euros. Affaire à suivre concernant cette mesure…
Ensuite, la seconde mesure présentée concerne la prime de fin d’année qui sera exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu. Il s’agit d’une très bonne nouvelle ! Néanmoins, seules les entreprises qui le veulent, verseront cette prime et à ce jour, nous ne connaissons pas la valeur limite de cette dernière.
Par ailleurs, Monsieur Emmanuel MACRON a annoncé que les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges à partir de 2019.
Notez-le : il est prévu une exonération des charges sociales dans le cadre de la Loi de financement de la Sécurité sociale, reste à connaitre à partir de quelle date !
Enfin, le Président de la République impose aux dirigeants des grandes entreprises françaises de verser leurs impôts en France. L’objectif principal étant de lutter contre l’évasion fiscale !
D’autres mesures ont également été annoncées mais qui ne concernent pas directement les entreprises. Cela concerne l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois.
Attention : ces mesures doivent encore être confirmées par des textes officiels !
Les français en sont-ils satisfaits ? Certains oui d’autres non ! Et vous, avez-vous une ou plusieurs remarques à apporter concernant ces mesures ?
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire