Le DRH est-il la personne à abattre ?

par La rédaction

On entend que cela depuis quelques temps et pourtant, les choses ne vont pas en sa faveur : il s’agit bien du DRH et des remarques négatives le concernant. En effet, depuis longtemps, ce dernier est critiqué et encore plus depuis l’émergence des nouvelles technologies. Faut-il réellement faire quelque chose pour la fonction ? Explications !
 
En 2019, le constat le plus effarant est le suivant : il n’est pas facile d’être DRH !
Dans un premier temps, il convient de préciser que la fonction RH est la fonction la plus médiatisée de l’entreprise mais également la plus critiquée. Et pourtant, de nombreuses personnes ne connaissent rien à la fonction.
Rappelons tout de même qu’au sein de l’entreprise, le DRH doit prendre des décisions qui ont des impacts sur les conditions de travail des salariés. Autant dire que ses prises de décisions peuvent être graves de conséquences. De lourdes charges pèsent sur ses épaules et nous constatons qu’il n’est pas aidé !
Notez-le : la responsabilité du DRH est rapidement engagée lorsque cela touche la maladie professionnelle ou encore les risques psychosociaux !
 
Ensuite, lorsque l’on pose la question à certains DRH, quelques-uns d’entre eux répondent qu’au sein de l’entreprise, il est la personne à abattre ! Les mots sont durs mais correspondent très souvent à la réalité. Néanmoins, certains DRH préfèrent nier la réalité en continuant à prendre des décisions qui ont des impacts désastreux sur l’entreprise directement.
De plus, depuis toujours, le service RH est considéré comme un coût pour l’entreprise et c’est ce qui est visiblement le plus dur à entendre. Le fait également qu’il s’agisse d’une fonction support et que donc cela nuit au bon fonctionnement de l’entreprise les perturbent énormément. En effet, dès qu’une décision ne va pas dans les sens des salariés, forcément c’est le DRH le fautif ! Et aujourd’hui, certains salariés et certaines directions ont réussi à « détruire » certains DRH. Nous entendons souvent : « le DRH est nul !», « il ne sert strictement à rien ! ». Certains considèrent même qu’il se serait éloigné de son cœur de métier, à savoir la gestion du capital humain !
Mais aussi, certains salariés ont des mots encore plus durs comme : « le DRH est la personne qui recrute et qui jette quand il le souhaite » ! « Il n’est également pas souvent en phase avec les désirs et les revendications des salariés » !
Néanmoins, revenons un peu à la réalité, posez-vous la question ne serait-ce qu’une minute, que ferions-nous sans service RH au sein d’une entreprise ? Et s’il n’y avait pas de DRH pour prendre les grandes décisions qu’elles soient positives ou négatives de conséquences, comment fonctionnerait l’entreprise ?
 
Aujourd’hui, il n’est plus possible de continuer à penser de cette manière. Et il appartient au service RH de « se défendre » mais également à la Direction de les mener vers le haut. Si vous laissez les salariés gérer l’entreprise, vous mettez directement la clé sous la porte !
Tout cela pour dire qu’il existe actuellement un véritable enjeu à redonner du sens à la notion même de métier. Le DRH doit non seulement prouver sa légitimité encore aujourd’hui (comme-ci qu’il ne l’avait pas assez montré) mais aussi ses compétences et son utilité. Mais où va le monde de l’entreprise ?
Quoi qu’il en soit, la fonction de DRH doit renaitre et rapidement si elle veut encore exister dans quelques années ! Le DRH doit recréer un vrai lien humain avec les salariés, mais également insuffler une culture de la bienveillance et de la confiance.
En définitive, il règne un certain « blues » du DRH dans 85% des entreprises françaises et il est vivement temps de réagir ! Et vous, pensez-vous que la fonction existera encore dans quelques années ? Quel est votre avis sur le sujet ?
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire