La badgeuse tactile Kelio Visio de Bodet Software s’affiche dans la série Lupin

par La rédaction

La badgeuse tactile Kelio Visio de Bodet Software s’est fait remarquer dans le premier épisode de la série Netflix la plus regardée en France de l’histoire de la plateforme de streaming. La badgeuse, équipée d’un écran tactile, affiche le profil de Lupin alors qu’il pointe pour entrer dans l’enceinte du Louvre. Alors, gadget technologique ou nouvel outil de digitalisation RH à considérer ? Nous avons fait le point avec Bodet Software pour en savoir plus.

 

Un outil de gestion et de communication RH

Cédric Lampin, responsable marketing de Bodet Software explique : “Nous avons fait le constat qu’en France, il y a des gens qui travaillent dans les bureaux, ou accèdent aux écrans fixes ou mobiles via leur travail. Mais il y existe aussi beaucoup de personnes, comme le personnel d’entretien représenté dans la série ou le personnel dans les usines, qui n’ont pas forcément d’outils digitaux portables sur eux. Ils travaillent parfois dans des situations où il n’y a pas de réseau informatique. Ces personnes-là sont un peu les non digitalisés de l’entreprise. Nous avons donc essayé d’amener la digitalisation dans les ateliers, tout simplement.” Cette badgeuse tactile tactile est un terminal qui peut être utilisé dans plusieurs contextes. Installé en vestiaire ou en salle de pause, il peut dans un premier temps servir de pointeuse. C’est ce qu’on appelle un terminal communiquant avec lequel chaque salarié d’une entreprise va pouvoir pointer pour s’identifier et accéder à ces informations de dossier salarié comme ses droits de congé, le temps travaillé, ou encore les heures supplémentaires. Un tel outil permet par ailleurs de communiquer avec les services RH, en donnant par exemple la possibilité de faire des demandes de congés ou d’absence directement via la badgeuse tactile. Cédric Lampin ajoute : Lorsque nous amenons ce genre d’outil dans des environnements de type production, nous avons observé un sentiment de fierté de la part des salariés. C’est un peu “enfin on pense à nous, on nous fait profiter de quelque chose d’innovant et technologique.” Ils se sentent un peu moins les laissés pour compte du digital.“

 

La badgeuse tactile permet la communication dans les deux sens, elle ne se contente pas d’afficher de l’information. Elle permet d’agir en communication avec son manager ou son service RH. Elle peut par exemple permettre de laisser des consignes à un collègue dans un contexte de roulement d’équipes en en ⅜, mais aussi de contester ou expliquer un retard de pointage. Côté RH, la badgeuse tactile permet aux ressources humaines de transmettre des messages, comme la disponibilité de tickets restaurant ou encore la date limite pour prendre ses congés.

Une badgeuse tactile pour contrôler les accès

Seconde grande fonction de la badgeuse tactile : le contrôle d’accès. C’est d’ailleurs pour celle-ci qu’elle est mise en valeur dans la série Lupin. Basée sur une technologie RFID sécurisée, elle permet d’identifier précisément une personne en affichant son identité avec photo. Cette technologie hermétique au hacking ou au piratage permet une sécurisation des accès dans les entreprises. Dans ce contexte l’affichage tactile présente l’avantage de permettre de proposer des fonctionnalités nouvelles. Dans le cadre d’accueil de visiteurs par exemple, la badgeuse tactile permet au visiteur de s’identifier, ou encore de sélectionner la personne à qui elle rend visite pour déclencher un appel ou un SMS qui signale son arrivée. La fonction d’affichage permet de dispenser des informations, par exemple des consignes de sécurité et d’hygiène à respecter dans le bâtiment, ou encore des questionnaires d’accès pour les personnes qui ne peuvent entrer que selon certains critères (visite ou non d’un pays à risque récemment, etc.).

La badgeuse tactile permet par ailleurs de déclencher l’ouverture de portes SAS, de barrières ou n’importe quel élément de franchissement. Une fonctionnalité qui a son importance pour des raisons de risques d’intrusion, mais aussi de sécurité des personnes. On pense notamment aux lieux qui ne peuvent accueillir qu’un nombre limité de personnes comme les laboratoires , mais aussi au contrôle du temps passé dans les zones à risque avec une limite de temps, par exemple dans les chambres froides.

On l’aura donc compris, la badgeuse tactile présente plus d’intérêts qu’un simple gadget et amène un peu plus de ce qui était jusque récemment encore de l’ordre du futuriste dans les entreprises.

 
Mélanie LE GUEN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire