Tendances RH : Le mobile learning

par La rédaction

Anne-Sophie Quennevat, Directrice Marketing chez Skillsday, nous explique le mobile learning.
“Bonjour Anne Sophie. Bonjour Christophe. Donc tu es venue nous présenter Skillsday qui est le spécialiste du mobile learning et donc explique nous un peu l’histoire de Skillsday.
Oui, alors Skillsday c’est une société qui a été créée en 2015, qui est né organisme de formation et qui est devenu l’agence numéro un du mobile learning. Aujourd’hui, on a 3 offres : on opère sur des sujets de blended learning, c’est-à-dire qu’on mixe du présentiel avec du distanciel pour multiplier les séquences d’apprentissages dans le temps. On a une offre de conception et de digitalisation de formations sur-mesure. Là en gros nos clients nous donnent leur contenu pédagogique, des PowerPoint, des Word, des PDF, des vidéos, et notre métier c’est de les digitaliser et de les transformer en formation mobile learning, belle, sexy et engageante. Et notre troisième métier c’est une offre qu’on a lancé depuis un an et demi, une offre de formation sur étagère, puisqu’en fait quand les entreprises investissent dans des technologies mobile learning, ils se retrouvent avec une coquille vide, et donc du coup, on a créé sur étagère des formations prêtes à l’emploi sur plein de sujets : le management, le digital, les RH, l’innovation et le développement personnel…
Aujourd’hui Skillsday c’est une entreprise qui compte 30 collaborateurs, avec 2 pôles d’expertises, des learnings designers, leur métier c’est la pédagogie et ils sont experts des technologies mobile learning et on a un pôle également de graphistes et de motion designer et leur métier est de rendre beau et sexy nos contenus de formation.
Quels sont les deux avantages principaux du mobile learning aujourd’hui ?
Le premier avantage, je dirais c’est de pouvoir former ses apprenants en continu, c’est des technologies qui sont très souples et qui permettent la mise à jour de contenu très facilement. Le deuxième avantage je dirais que c’est apporter de la modernité dans dispositifs d’apprentissage, donc non seulement ça renforce la marque employeur et en plus ça permet de fidéliser les apprenants puisqu’ils ont leur smartphone toujours dans leur poche et avec des formats qui sont courts, interactifs, sur lesquels on peut venir quand on veut et où on veut. L’apprenant finalement n’est plus dans une logique où il est contraint à se former mais finalement ça devient limite addictif et il a envie de se former en continu.
Est-ce que les RH peuvent tester votre solution avant de s’engager ?
Oui, ils peuvent la tester. On met à disposition des RH notre catalogue de formations sur étagère, par exemple, et ils peuvent nous demander des accès test qu’on met à disposition d’eux et de leur équipe pendant une durée de quinze jours, un mois, ce qui leur permet à la fois de vivre l’expérience et de se rendre si potentiellement ça peut avoir un intérêt dans leur entreprise.”
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire