Le Fafiec prend en charge l'intégralité des parcours de formation dans le cadre du CPF

par La rédaction

 

Afin de renforcer son engagement en faveur de l'essor du CPF, le conseil d'administration du Fafiec, Opca des métiers de l'ingénierie, du numérique, du conseil, des études et des métiers de l'événement, a validé des mesures exceptionnelles de prise en charge. Cette décision s'inscrit dans le cadre des mesures d'assouplissement annoncées par François Rebsamen le 19 juin, destinées à faciliter l'appropriation du CPF.

Depuis le 1er novembre, les heures CPF manquantes sont financées en intégralité par le Fafiec et la participation sur les salaires est étendue.

 

Abondement à 100 % des heures manquantes du CPF

Fortement mobilisés pour le déploiement du CPF, les partenaires sociaux ont confirmé leur engagement en proposant des mesures exceptionnelles. Les évolutions de critères de cet été ont permis de booster le nombre de dossiers. Depuis juin, le Fafiec reçoit en moyenne 300 dossiers chaque mois. Néanmoins, certains salariés ne disposaient pas de suffisamment d'heures pour réaliser la formation souhaitée. Face à ce constat, la Branche a décidé de financer l'intégralité des heures manquantes du CPF pour toutes les entreprises, à compter du 1er novembre.

 

Participation étendue la prise en charge des salaires

Afin d'appuyer davantage les entreprises, les nouveaux critères de financement intègrent une participation supplémentaire : une prise en charge des salaires à hauteur de 12 euros par heure. Déjà en vigueur pour les entreprises de moins de 50 salariés, la participation aux frais de salaires est étendue à toutes les entreprises. Cette participation s'ajoute aux précédentes déjà mises en place, liées aux coûts pédagogiques, aux frais d'hébergement et de transport. 

 

3 000 dossiers CPF attendus pour fin 2015

Début novembre, 1 900 dossiers ont déjà été déposés dont 1 600 traités. Avec ces nouvelles mesures, le Fafiec s'attend à un pic d'activité d'ici quelques semaines portant le nombre de dossiers à plus de 3 000 d'ici fin 2015.

A l'heure actuelle, 35 % des dossiers sont transmis par des salariés « autonomes » qui n'associent pas leur entreprise. Dans 65 % des cas, le CPF reste donc fortement mobilisé avec le concours de l'entreprise. Concernant les formationsfinancées, 67 % concernent les langues et 10 % relèvent du domaine du management.

 

A propos du Fafiec
Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de l'ingénierie, du numérique, du conseil, des études et des métiers de l'événement, le Fafiec met en œuvre la politique de la formation professionnelle définie par les partenaires sociaux. Ses missions sont : la mutualisation des fonds pour la formation professionnelle, le conseil et l'accompagnement des entreprises, le développement des services de proximité, notamment au bénéfice des TPE et des PME. Le Fafiec, c'est aujourd'hui : 57 000 entreprises cotisantes, 257 millions d'euros de collecte annuelle, plus de 10 millions d'heures de formation financées.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire