La SFCoach présente sa position officielle sur la question de l'exercice de la supervision individuelle ou collective

par La rédaction

 

Suite à une grande enquête nationale menée durant l'année 2015 auprès de ses membres coaches, la Société Française de Coaching, organisation référente du coaching professionnel en France, présente sa position officielle sur la supervision individuelle ou collective.

A l'issue de ce sondage et de réunions nationales de réflexion, il apparaît, pour la SFCoach et ses membres, que la différence entre la posture du coach et celle du superviseur se situe essentiellement au niveau du client. Ainsi, pour le coach, le client est un manager d'entreprise ou un acteur interne à l'organisation ; pour le superviseur, le client est un coach.

Le superviseur est en position seconde par rapport à la relation que le coach entretient avec le (la) coaché (e) et son organisation. Il est donc moins exposé aux tensions multiples et directes de la relation de coaching.

Sa position seconde lui permet de s'ouvrir aux récits du coach concernant sa relation au coaché dans le but d'accompagner le coach à la découverte de ce qui le surprend, le gêne ou ne le satisfait pas dans sa relation au coaché, et cela dans un esprit de recherche entre collègues.

L'expérience professionnelle du superviseur, l'intériorisation de ses savoirs théoriques, son empathie, sa capacité à refaire à chaque fois « l'innocent » c'est-à-dire à proposer au coach une écoute inconditionnelle sans préjugé, la qualité apaisée de la relation, la recherche confraternelle de ce qui se passe pour le coach dans sa relation au coaché, tous ces éléments constituent la posture du superviseur qui n'en font ni un expert ni un maître.

C'est le coach, qui par son choix et sa décision, crée la légitimité du superviseur qui, lui-même, s'autorise en conscience à accepter et tenir cette posture. Le superviseur est responsable de son parcours professionnel et de sa position face au coach.

Le superviseur se doit donc d'être dans une démarche permanente de développement personnel et professionnel, d'amélioration de ses compétences, de formations, démarche qu'il choisit selon la consistance de son expérience, selon sa pratique et ses orientations théoriques.

 

A propos de la SFCoach

Créée en 1996, la Société Française de Coaching est la première organisation professionnelle représentative du coaching en France, par son ancienneté et en nombre de membres Accrédités. Elle a pour mission de promouvoir et développer une approche exigeante du coaching professionnel. Elle est spécialisée sur la pratique d'un accompagnement personnalisé relatif à des problématiques professionnelles, tant pour des dirigeants, managers et collaborateurs d'entreprises ou organisations, que pour des particuliers, désireux de bénéficier de cette approche en dehors de tout lien avec leur employeur. Sa stratégie se décline sur trois axes : recherche et développement, professionnalisation des acteurs et communication sur le métier. Ses valeurs sont l'ouverture, le professionnalisme et la réflexivité. Reconnue pour ses processus d'accréditation rigoureux et un Code de Déontologie qui fait référence dans la profession, elle propose des garanties d'engagement éthique et de haute compétence pour le coaching professionnel. Elle mène régulièrement des actions de valorisation et de développement de cette pratique. Plus d'informations sur www.sfcoach.org

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire