La contestation d’un organisme de formation du refus d’inscription de l’une de ses certifications sur la liste nationale !

par La rédaction

Que se passe-t-il dans l’actualité de la formation professionnelle ? Un organisme de formation en langue semble mécontent ! En effet, le Comité paritaire en charge des inscriptions des certifications sur la Liste nationale interprofessionelle (LNI) a refusé l’inscription de l’une de ses certifications. Explications !

Ce refus d’inscription date de début juillet dernier. Les raisons ? Absence de pérennité et exclusion du principe des tests de langue isolés ! Ce sont les arguments du COPANEF.

Suite au courrier effectué par l’organisme de formation dénonçant «un manque de subjectivité et de transparence des conditions d’inscription des certifications sur la LNI éligibles au compte personnel de formation », le COPANEF a précisé dernièrement qu’il apportera une réponse claire à leur décision.

Rappelons qu’il s’agit d’une première dans le monde de la formation professionnelle depuis la mise en place du compte personnel de formation.

Par ailleurs, il semblerait que le TOEIC et le BULAT sont les certifications les plus demandées et les plus utilisées par les titulaires du compte personnel de formation. D’où le refus de l’inscription du test en question. En d’autres termes, ce sont les critères de sélection du COPANEF qui sont contestés. Par conséquent, l’organisme de formation demande à ce que l’inscription dans la LNI soit réexaminée.

Il est à noter que la Fédération de la formation professionnelle est également mécontente et s’est adressée dernièrement au COPANEF par rapport au nouveau système mis en place pour délivrer le Cléa, socle de compétences et de connaissances professionnelles. Affaire à suivre…

 

Yasmine Belho

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire