Big Data : trois conseils pour les intégrer au cœur des RH

par La rédaction
.

 

L’importance accordée aux big data n’a cessé de croître au sein des entreprises ces dernières années. Le monde des RH a d’ailleurs été le témoin d’un regain d’intérêt par les entreprises cherchant à les utiliser pour optimiser leurs stratégies de recrutement et de gestion des talents. Pour autant, les organisations qui pourraient mieux exploiter ce potentiel sont encore nombreuses. Les données fournies grâce aux nouvelles méthodes de reporting représentent en particulier un atout considérable. Mais intégrer ces données et les utiliser pour orienter les prises de décisions impactant l’avenir  de l’entreprise reste un vrai défi. Voici trois conseils à l’attention des entreprises pour une utilisation des données, non plus ancrée dans le présent, mais résolument tournée vers l’avenir :

 

1. Investissez dans la technologie

Les entreprises doivent être prêtes à investir dans le data. Dans l’attraction des talents, comme dans tout autre aspect stratégique de l’entreprise, un système efficace de gestion des données ne devrait jamais être sous-évalué : des données de qualité sont synonymes de résultats fiables, et peuvent servir de socle pour appuyer vos prises de décision.

Actuellement, les entreprises connaissent des avancées spectaculaires en termes de rationalisation des reportings et des processus d’analyse, parce qu’elles exploitent les bonnes informations issues de leurs données. Ces dernières peuvent servir à restreindre le vivier des talents à l’étape de la sélection, ou encore à rester en temps réel à la pointe des tendances en matière de recrutement. Un logiciel adapté peut être utilisé pour la mise en place de tableaux de bord, permettant une extraction efficace des données clés. Le process de recrutement devient alors proactif et permet aux RH de conserver une longueur d’avance sur leurs concurrents. Autrement dit, si vous savez identifier le profil idéal, pourquoi attendre  qu’il se mette en recherche d’un nouveau poste pour le contacter ? Les big data apportent aux recruteurs les outils nécessaires à une approche dynamique et proactive. Mais cela requiert des technologies adaptées pour y parvenir.

 

2. Investissez dans les talents

Les big data dépassent le stade du simple recrutement ; elles jouent aussi un rôle dans la gestion des talents. Les responsables des RH, par exemple, peuvent analyser ces données et identifier la compétence ou l’investissement qui fait défaut à l’entreprise, ou encore, partager les statistiques avec leurs employés et les inviter à une approche plus autonome de leurs formations et de leur développement.

Il est également indispensable  d’investir dans le bon profil ayant les capacités et qualités requises pour exploiter les big data. Trouver le salarié parfait,  capable d’interpréter les données en fonction des enjeux de l’entreprise, est certes difficile. Cependant, avec les bons outils, il mènera votre entreprise sur le chemin d'une organisation tournée vers l’avenir. Intégrez-le dans une équipe ouverte aux changements et prête à intégrer de nouvelles méthodes de reporting et d’analyse, et votre entreprise gagnera en agilité pour bâtir ses projets porteurs d’avenir.

 

3. Investissez dans l’avenir

Enfin, les big data doivent devenir un pilier central de votre entreprise. Ceci implique des passerelles efficaces entre les RH, la finance et le marketing. Les Responsables des RH devront être plus au courant des projets et des stratégies de leurs collègues, et les Dirigeants devraient favoriser pour cela une culture plus intégrée et connectée. Plus les données sont nombreuses, plus la vision d’ensemble devient large. Ainsi, les échanges et la coopération entre services ne favoriseront pas uniquement le bien-être de ceux qui y travaillent. Vos employés appréhenderont les stratégies de leur entreprise dans leur globalité, leur permettant ainsi d’y participer plus efficacement à leurs niveaux.

 

Une fois ces trois éléments en place, les RH pourront commencer à tirer profit des big data. Votre entreprise sera alors en mesure de progresser, sachant que ses stratégies et ses objectifs seront justifiés et documentés par des statistiques, et légitimés au regard des tendances suivies par les entreprises du secteur.

L’objectif ultime serait d’avoir une équipe qui, grâce aux données, pourrait créer des modèles d’anticipation du comportement du vivier des talents cibles, permettant ainsi d’ajuster très finement ses efforts de recrutement. Si une entreprise dispose des bonnes personnes avec les bons outils, elle peut dès aujourd’hui prédire l’évolution des tendances du recrutement  et commencer à justifier sa stratégie grâce aux données intelligentes.

Ce ne sont que les prémices, mais les Dirigeants les plus visionnaires commencent à comprendre l’étendue des possibilités offertes par les big data au service de l’entreprise de demain.

 

Par Xavier Segrestin, Directeur EMEA des Opérations & RPO, Futurestep

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire