Baromètre Mondial Monster : 1 salarié français sur 5 regarderait en cachette…le sport au bureau !

par La rédaction

A l’approche des JO de Londres, nombreuses vont être les tentations !

 

Levallois-Perret, le 19 juillet 2012

 

D’après les résultats d’une enquête récemment réalisée par Monster, spécialiste de la gestion de carrière et du recrutement en ligne, plus d’1/4 des salariés dans le monde (26%) déclare ne pas avoir la permission de son patron pour regarder les événements sportifs pendant les heures de travail. Cette interdiction touche quasiment un sondé français sur trois (30%). A l’approche des Jeux Olympiques de Londres, les tentations vont être nombreuses pour les fanatiques de sports, de quoi faire sauter la bande passante de l’entreprise… Et les Français se déclarent être les plus enclins à braver cette interdiction !

 

« No sport in job ! » pour 1 patron sur 5 dans le monde

 

Alors que plus de la moitié des sondés déclarent ne pas s’intéresser au sport, la tendance mondiale n’est pas favorable à la transmission de l’actualité sportive durant les heures de travail (26%).  Etonnant : c’est dans le pays d’accueil des Jeux Olympiques, que les patrons sont les plus nombreux à formuler cette interdiction, 40% des salariés britanniques se voient ainsi privés de sport, suivi par les Américains (à 35%) et les Français (à 30%).

 

Les Français, champions du monde de l’indiscipline !

 

En cette période où les événements sportifs d’ampleur internationale se font nombreux, les Français se montrent parmi les salariés les plus indisciplinés. En effet, malgré cette interdiction, près d’1 salarié français sur 5 (18%) se déclare prêt à désobéir, se situant largement au-dessus de la moyenne globale à 8%. A contrario, les Allemands ne comptabilisent que 5% de salariés à faire fi de l’autorité patronale.

 

Le sport, un vecteur de convivialité au sein de l’entreprise

 

Si la rémunération ou la reconnaissance sont des éléments de motivation, un moment de convivialité autour d’un événement sportif peut contribuer à créer un environnement propice aux échanges, à la cohésion des équipes et plus globalement à une ambiance positive au travail. 12% des entreprises à travers le monde laissent ainsi à leurs employés la possibilité d’apprécier les événements sportifs. En France, elles sont un peu plus nombreuses puisque 16% des sondés déclarent être autorisés par leur patron à suivre le sport au bureau.

 

 

A propos du Baromètre Monster

 

Les résultats présentés ci-dessus sont issus des 4266 votes enregistrés dans le monde, dont 625 votes pour la France, entre le 2 avril et le 29 Juin 2012 sur les sites de Monster en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, et en Asie, sachant qu’un internaute ne peut voter qu’une seule fois. Développé par Monsterâ, marque phare de Monster Monster Worldwide Inc. et leader mondial des offres d’emploi en ligne, le Baromètre Monster vise à recueillir, au travers d’enquêtes en ligne, l’opinion des internautes sur de nombreux sujets liés à l’emploi, à l’économie et à l’entreprise. Ces sondages ne se veulent pas scientifiques et reflètent uniquement l’avis des internautes qui ont choisi d’y participer.

 

À propos de Monster France

 

Monster est le leader mondial de la gestion de carrière et du recrutement en ligne. Division de Monster Worldwide, Monster France, présente en France depuis 1999, s’efforce d’inspirer et d’accompagner les individus pour les aider à améliorer leurs vies. Monster travaille pour chacun en mettant en relation des demandeurs d’emploi de talent et de tous niveaux avec les recruteurs dans tout secteur d’activité. Monster fournit également des conseils personnalisés de carrière au grand public dans son ensemble. Grâce à des sites en ligne de contenu et des services de qualité, Monster propose aux annonceurs de communiquer auprès d'une audience large et hautement ciblée. Pour vous informer sur les produits et services de Monster ou sur la société, visitez le site Monster.fr.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire