Covid-19 : le protocole sanitaire assoupli pour les entreprises

par La rédaction

Un document reçu lundi soir par l’AFP et révélé dans un premier temps par les Echos, présente les grandes lignes du nouveau protocole sanitaire assoupli qui sera annoncé cette semaine par la ministre du travail Muriel Pénicaud. Après les appels du Medef à l’accélération du déconfinement des entreprises début juin, ce protocole laisse apparaître un allègement des mesures sanitaires pour les entreprise afin de favoriser la reprise économique.

Protocole sanitaire assoupli : Le télétravail n’est plus la norme à privilégier 

Finie la jauge des 4m2 par salarié pour limiter le nombre de collaborateurs présents dans le même espace. La nouvelle norme instaurée par ce protocole sanitaire assoupli sera celle d’imposer 1m de distance entre chaque salarié, comme c’est déjà le cas dans les établissements scolaires.

Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d’un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d’au moins un mètre par rapport à toute autre personne“, peut-on lire dans les Echos. Rien n’empêche l’employeur cependant de conserver une jauge de distanciation plus importante s’il l’estime nécessaire.

Les salariés peuvent donc revenir sur leur lieu de travail pour la grande majorité. Seules exceptions : les salariés qui présentent un risque de forme grave du Covid-19 ou ceux dont un membre du foyer est vulnérable peuvent poursuivre le travail à distance. Pour ceux-là, “le télétravail doit être favorisé par les employeurs, sur demande des intéressés“, ils peuvent aussi, pour certains cas, bénéficier du chômage partiel.

Port du masque et désinfection

Pour ce qui est du port du masque il ne serait désormais obligatoire que “lorsque la distance d’un mètre entre les personnes n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être“. En d’autres termes, tous les métiers qui impliquent une proximité physique ou le contact sont concernés par le port du masque.

Se laver les mains régulièrement resterait préconisé, tout comme la désinfection régulière des locaux de l’entreprise ou du lieu d’exercice des fonctions. Par ailleurs l’aération des pièces reste préconisée. Enfin un plan de circulation avec des flèches au sol doit répartir les flux pour limiter les contacts lorsque c’est possible. Qui dit protocole sanitaire assoupli, ne dit pas baisse de la vigilance.

 
Mélanie LE GUEN

  •  

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire