Nos 9 conseils pour résoudre un conflit au travail

Un conflit au travail est souvent source de stress et de tensions. Mais ne vous inquiétez pas, chaque problème à sa solution ! Découvrez nos meilleurs conseils et astuces pour apprendre à gérer et surtout à résoudre dans le calme et la sérénité, un désaccord au travail.

 

1. Conflit au travail : Apprenez à maîtriser vos émotions

Cette première règle est primordiale. Une réaction à chaud n’est jamais bénéfique, pour vous comme pour le reste de l’équipe, qu’elle soit concernée ou non. Avant de vous exprimer et d’utiliser des mots que vous pourrez potentiellement regretter, prenez du recul sur la situation. Prenez le temps de réfléchir aux raisons réelles de ce désaccord dans le calme. Après réflexion, il n’est pas rare de se rendre compte que finalement le désaccord n’est pas aussi important que vous vous l’étiez imaginé.

 

2. Pour autant… Ne laissez pas le conflit au travail s’envenimer

Si on vous recommande de ne pas réagir excessivement et trop rapidement, pour autant, il faut aussi savoir être réactif à temps pour ne pas laisser traîner la querelle trop longtemps. Celle-ci risquerait de s’envenimer et de créé des tensions au sein de toute l’équipe, le meilleur moyen de décroître la productivité de chacun !

 

3. Préparez votre discours

Une fois que vous avez bien défini les raisons de la dispute, prenez un moment pour choisir avec soin vos arguments à exposer à votre interlocuteur. Restez bien concentré sur les faits et ne vous hâtez pas à utiliser des reproches personnels qui seront blessants et n’aideront en rien à résoudre le conflit. Ne perdez pas de vue que la discussion doit être constructive pour arriver à une finalité positive.

 

4. Organiser une réunion

Pour régler un conflit au travail en toute sérénité, il faut trouver le moment adéquat. Et ce n’est pas en 5 minutes autour de la machine à café ou après une journée éreintante que cela doit se passer. Prévoyez un « vrai » temps, et organiser une réunion avec la ou les personnes concernées. Chacun pourra ainsi s’exprimer posément dans un lieu adapté. Chacun aura aussi eu le temps de réfléchir au sujet de la discorde.

 

5. Restez à l’écoute de votre interlocuteur

Même si vous êtes certain d’avoir raison, il est important d’accorder de l’importance à votre interlocuteur afin de mettre ce dernier en confiance. Prenez le temps d’écouter ce qu’il a vous dire et de comprendre sa version des faits avant même de vous exprimer et de vous emporter. Si vous haussez la voix rapidement, votre collègue/manager ne prendra pas le temps de vous écouter à son tour. Et n’oubliez en aucun cas les règles de base : restez poli et n’interrompez jamais votre collaborateur, soyez bienveillant

 

6. Ne prenez pas à partie d’autres membres de l’équipe

Si le conflit ne concerne que vous et un tiers, ne cherchez surtout pas à impliquer d’autres collègues pour vous défendre. Si vous voulez conserver de bonnes relations entre les collaborateurs, il est tout à fait contre-productif de vouloir impliquer des personnes qui ne le sont pas. Chacun doit apprendre à rester à sa place. Cela évitera également au conflit de prendre des proportions disproportionnées.

 

7.  Vous êtes le témoin d’un conflit au travail

Vous êtes le témoin d’un conflit sur votre lieu de travail ? Ne vous en mêlez surtout pas. Sauf si… Vous êtes le manager des employés concernés ! En effet, dans le cas où vous supervisez les personnes à l’origine du conflit, il peut s’avérer utile que vous agissez en tant que médiateur, tout en restant objectif. Même s’il est préférable que les personnes concernées règlent le problème par eux-mêmes, l’aide d’une personne extérieure et neutre peut être tout à fait bénéfique. Dans ce cas, reprenez quelques-uns de nos conseils cités plus haut et organiser une réunion. Dans un premier temps, nous vous conseillons d’organiser des réunions individuelles afin de bien comprendre les enjeux de la discorde pour chacun. À posteriori, vous pourrez organiser une réunion avec les personnes concernées. N’oubliez pas qu’il est de votre rôle d’apporter des solutions qui satisferont les deux parties.

 

8. Ne voyez pas que le négatif !

Si un conflit au travail n’est jamais chose plaisante, n’oubliez pas pour autant que du négatif ressort parfois du positif. En effet, un désaccord entre collègues est également le moment de débloquer d’autres situations ennuyeuses avant qu’elles aussi s’enveniment. La résolution d’un conflit est aussi un bon moyen pour se rappeler que la communication est primordiale au travail. De nombreux conflits pourraient être évités grâce à une communication plus ouverte et plus fluide !

 

9. Ne mélangez pas travail et vie privée

Enfin, si malheureusement il est difficile pour les deux parties de trouver un consensus, n’oubliez pas que le cadre du travail est bien différent de la sphère prive. Un collègue ne doit pas forcément être votre ami. Tout le monde n’est pas fait pour s’entendre. Cependant, n’oubliez pas pour autant de rester cordial avec votre collaborateur pour ne pas propager les tensions au sein de toute l’équipe.

 

Articles RH en relation

Résultats de l’enquête : Covid et digitalisation de la formation 2021

Les nominations de la fonction ressources humaines – Novembre 2021

Le dynamisme des startups françaises