Comment manager des freelances?

par La rédaction
.

Comme chef d’entreprise, il n’est pas rare de devoir faire appel à des travailleurs indépendants extérieurs. Pour un besoin spécifique ou urgent, faire appel à un freelance est souvent la solution parfaite. Mais comme pour toute équipe, il faut savoir les manager. Voici quelques clés pour des collaborations réussies sur le long terme.

 

La confiance est la clé

Faire appel à des freelances n’est pas synonyme de travail peu cher et temporaire. Ainsi, ne considérez pas un freelance comme un employé de seconde zone, désespéré à l’idée de trouver du travail.

Bâtir une relation de confiance avec ses freelances est primordial. Comme pour les membres de votre équipe, il aura besoin d’être formé, d’apprendre à connaître votre entreprise.

En plus de son expertise, le travailleur indépendant apporte un avantage financier à l’entreprise, puisqu’il permet de ne pas embaucher une personne à temps complet. Cependant, et surtout au début de leur activité, certains travailleurs indépendants peinent à joindre les deux bouts. S’ils ont accepté le risque de l’auto-entreprenariat, ils n’en ressentent pas moins l’insécurité. C’est pourquoi, et lorsque c’est envisageable, convenir de contrats mensuels peut créer une relation de confiance forte et durable. De plus, comme l’explique l’entrepreneur Jacob Warwick, cela permettra une meilleure gestion de la comptabilité pour l’entreprise.

En un mot: pour manager des freelances, traitez les comme vos employés!

 

Manager des freelances: misez sur la flexibilité

Ici, il n’est pas question de rémunérer un travailleur indépendant à la visibilité. Mais les freelances ont choisi leur statut pour avoir des méthodes de travail plus libres et plus flexibles, misez dessus!

Pour manager des freelances, trouvez un compromis entre vos méthodes de travail et les leurs mais surtout entendez-vous sur un budget adéquat. Ayez à l’esprit que rien n’oblige un freelance à accepter de réduire les prix de ses prestations. Lors de la négociation, insistez sur ce que l’entreprise peut apporter au travailleur indépendant, plus que sur ce que lui peut vous apporter.

 

Communiquez efficacement

Réunions, entretiens, rapports: vous êtes très occupés et avez parfois peu de temps à accorder à vos collaborateurs extérieurs. En fait, les freelances aussi doivent jongler entre plusieurs tâches urgentes, relancer des clients et en trouver de nouveau. Pour manager des freelances de la meilleure façon, communiquez efficacement.

Soyez pédagogue au début de la mission de votre freelance, il ne connaît pas votre entreprise ni vos méthodes de travail, même s’il s’adapte rapidement. Soyez clair dans vos directives et n’hésitez pas, par exemple, à créer de la documentation informative à destination des travailleurs indépendants avec qui vous collaborez.

Enfin, n’hésitez pas non plus à convenir d’une “mission test” avec le freelance. Pour lui comme pour vous, elle sera l’occasion d’apprendre à travailler ensemble et envisager, ou non, une collaboration plus durable à l’avenir.

 

Elsa Taillandier

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire