Blogs RH : Les nouveaux modes de fonctionnement

par La rédaction

A l’heure où le recrutement est ralenti par les palmiers et le sable blanc, les bloggeurs RH s’interrogent et décryptent les nouveaux styles de travail. Aujourd’hui, les nouveaux modes de fonctionnement sont au programme.

 

Sur le blog de Jean-Noël Chaintreuil ( http://jnchaintreuil.com ), nous pouvons consulter l’étude publiée par le site américain Gist qui récence une toute nouvelle façon de travailler, mais aussi une nette évolution de la vision de l’employé par le manager :
 
Cette étude fait d’abord la part belle au travail flexible en dehors du sacro saint "open space" :

Nous pouvons entre autre constater que le télétravail est une solution acceptée par 62% des employeurs, mais aussi que 70% des managers disent accepter que leurs salariés travaillent pendant des horaires flexibles, pour la simple raison que cela augmenterai leurs productivité.

 

Le poste de travail est réduit à sa plus petite taille

L’espace du travail du salarié se résume à un ordinateur. Très souvent portable, le travailleur n’est plus raccroché à aucun fil. Personnel et professionnel, l’outil est personnalisé. Toutes ces caractéristiques rendent le travail plus sympathique, mais surtout rassurent l’employeur car son salarié devient joignable et efficace à tout moment.

Toutes ces caractéristiques aboutissent au sentiment suivant :

Une réelle relation de confiance est établie entre l’employeur et le salarié, baigné dans un climat de confiance et d’authenticité entre collègues, le travailleur en ressort plus engagé, efficace, mais aussi plus productif et passionné.

A l’heure où la communication online est très forte, l’étude montre quand même une forte tendance au relations directes entre collègues. Eloignés de l’ordinateur, ils se rencontrent aussi entre eux. Ce qui, même avant de penser à une amitiés entre collègues, favorise la collaboration, le travail en équipe, et produit ainsi un meilleur rendu final.

 

Le salarié a toujours le cerveau en ébullition

Le travailleur a aujourd’hui plusieurs cordes à son arc, et le cerveau en constante ébullition, ce qui le rend créatif, inspiré, curieux. Il est capable d’être concentré un seul objectif, tout en oubliant pas de se diversifier et de s’enrichir auprès de personnes qui travaillent dans les mêmes domaines que lui. Au bureau et en dehors, l esprit toujours à vif, le salarié bénéficie, d’après cette étude, d’un champ de liberté plus grand qui lui permet de produire un meilleur travail.

Cette étude, bien qu’américaine démontre un radical changement dans la manière de travailler. Vivement que ce genre de relation traverse les océans et s’installe en France.

Il me reste à vous souhaiter une bonne fin de vacances, et un très bon retour au travail.

 
 
Zélia Randon

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire