En partenariat

Livre blanc : Comment bien gérer sa paie ? Décryptage à l’usage des entreprises jusqu’à 500 salariés

par La rédaction

Gilles Satgé, CEO de la société Lucca, s’est intéressé à la meilleure façon de gérer sa paie lorsque se sont posées les questions du coût, des risques d’erreurs et juridiques liés à l’augmentation de ses effectifs.
Pour bien comprendre ce qui faisait toute la complexité d’un processus de gestion de la paie, Gilles s’est lancé dans l’analyse de ses différentes composantes : données, flux, traitement, intégration au système d’information, externalisation…

Il livre le fruit de ses réflexions dans un livre blanc intitulé “Comment bien gérer sa paie” dans lequel il

  • décortique le processus de production de la paie,
  • analyse les erreurs les plus fréquemment constatées,
  • étudie l’impact (et les bénéfices) du SIRH sur la production de la paie,
  • donne ses conseils pour choisir entre les trois modes de gestion d’une paie (internalisée, accompagnée ou externalisée) selon les spécificités de son entreprise.

« La gestion de la paie est un processus complexe et coûteux »

Les entreprises consacrent 75% de leur temps à la collecte et la mise en forme d’informations et les 25% restant au traitement et au contrôle de ces mêmes données.

Le coût d’une paie ne se limite donc pas à l’automatisation du calcul et de son édition mais au temps passé.

L’explication qui est partagée dans ce livre blanc est la suivante : la paie est l’un des processus administratifs les plus complexes à gérer et nulle entreprise n’est à l’abri d’erreurs. Les plus courantes sont les anomalies liées au données RH des salariés et le mauvais paramétrage du réglementaire.

Point de fatalisme, des solutions existent pour en sécuriser la production. Qu’elle soit externalisée ou non, misez sur l’expertise de votre gestionnaire de paie et un SIRH performant.

« Vers la convergence du SIRH et de la Paie »

Le SIRH est conçu pour gérer des processus RH. Mais il possède également de sérieux atouts pour la production de la paie. Il collecte en effet les mêmes informations qui sont traitées en paie tous les mois, les centralise puis les met en forme. Autant de tâches chronophages que votre gestionnaire de paie n’a plus à réaliser.

Si votre gestionnaire de paie est en interne, il peut ainsi allouer plus de temps à des missions à haute valeur ajoutée comme le contrôle des données ou l’interprétation des textes de loi.

Si la prestation est externalisée, c’est votre prestataire paie qui est gagnant. Saisissez cette opportunité pour bien négocier votre prochain contrat avec lui.

  •  

 

Utilisation de vos données
Ce livre blanc vous est offert par myRHline, pour savoir comment vos données seront utilisée par myRHline, vous pouvez consulter notre politique d’utilisation des données en suivant ce lien

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire