Etude internationale: Quels sont les critères du job idéal ?

par La rédaction

 

Dans un contexte économique et social tendu, une étude internationale réalisée par Forum Vies Mobiles présente les critères d’un travail idéal :

Moins de travail et de trajets, plus d’autonomie et de proximité

Le Forum Vies Mobiles (le Think Tank de la mobilité soutenu par SNCF) a fait réaliser par L’ObSoCo (L’Observatoire Société et Consommation) une étude sur les aspirations liées à la mobilité et aux modes de vie. Cette étude a été menée fin 2015, dans 6 pays : France, Espagne, Allemagne, Etats-Unis, Japon, et Turquie, auprès de plus de 12 000 personnes.

 

Le volet travail de l’enquête – le lieu, l’organisation, la durée… – révèle que, d’une manière générale, les gens aspirent à ralentir leur rythme de vie (78%),  et que ce ralentissement se confirme également au niveau professionnel :

  •    80% souhaitent travailler en proximité ou à moins de 30minutes de leur domicile
  •    51% aspirent à réduire leur temps de travail

 

Moins de travail et plus d’autonomie dans la gestion de son temps :

Alors que, globalement, les occidentaux n’ont jamais eu autant de temps libre, on constate que :

  • 51% aspirent à réduire leur temps de travail mais avec des différences significatives selon les pays : seulement 29% en France et 40% aux Etats-Unis, contre 50% en Allemagne, 60% en Espagne, Japon et Turquie;

 

Coté gestion du temps de travail :

  • 93% voudraient pouvoir organiser librement leur temps de travail hebdomadaire ou mensuel (58% beaucoup et 35% un peu)
  • 89% aimeraient pouvoir choisir leurs jours de repos hebdomadaires (50% beaucoup et 39% un peu)
  • 78% apprécieraient de pouvoir décider de s’arrêter de travailler sur des temps longs –de 6 mois à plusieurs années – (35% beaucoup et 43% un peu)

 

Cependant, dans un contexte économique et social tendu, le salaire reste le nerf de la guerre :

  • Les personnes interrogées préfèrent moins de temps libre mais plus d’argent (40%) que l’inverse (20%).
  • Ce phénomène est plus marqué chez les anciennes générations puisque seuls 12% des actifs de 65-70 ans seraient prêts à sacrifier leurs revenus  au profit du temps libre contre 30% chez les actifs de 18-24 ans.

 

Lieu de travail idéal en proximité

  • 48% souhaiteraient travailler en proximité : soit à leur domicile (30%) soit dans leur quartier (18%). En France, ils sont 43% à partager ce souhait (26% à leur domicile et 17% dans leur quartier) ;
  • 32% (40% des Français) exerceraient quant à eux idéalement leur activité professionnelle en dehors de leur quartier, mais à moins de 30 minutes de leur domicile ;
  • 13% aimeraient pouvoir travailler d‘où ils veulent, quand ils le veulent (9% en France).

 

A propos du Forum Vies Mobiles

Le Forum Vies Mobiles est un institut de recherche et d’échanges sur la mobilité, soutenu par SNCF.

Il étudie la mobilité dans un sens large, qui renvoie aux modes de vie – la composition, dans le temps et l’espace, des activités et expériences quotidiennes qui donnent sens et forme à la vie d’une personne ou d’un groupe – tels qu’ils se déploient dans les territoires grâce aux transports et aux télécommunications.

Les modes de vies mobiles contemporains sont une source de liberté, mais aussi de fatigue et d’aliénation : ils ne correspondent pas toujours aux aspirations de ceux qui les adoptent.

Le changement climatique, la raréfaction future du pétrole, la congestion urbaine et la pollution impactent et impacteront de plus en plus l’équilibre entre les déplacements physiques, les télécommunications et l’organisation de nos activités dans l’espace et le temps.

Dans ce contexte, le Forum Vies Mobiles cherche à préparer la transition mobilitaire. Son ambition est de donner à chacun les moyens de comprendre, d’anticiper et d’agir sur les transformations de nos modes de vie mobiles. Il s’agit d’imaginer des systèmes de mobilité futurs à la fois souhaitables individuellement et soutenables collectivement, et de penser leur mise en œuvre à l’échelle des individus, des entreprises et des acteurs publics.

Pour ce faire, le Forum Vies Mobiles lance des débats, encadre des recherches, organise des expérimentations et diffuse des connaissances à l’échelle internationale, notamment via des publications, son site internet et sous forme d’événements.

Avec le concours de chercheurs en sciences humaines et sociales, d’artistes et de praticiens du transport et de l’urbanisme, il développe une approche fondée sur l’association des ressources de l’expérience, de la raison et de l’émotion.

 

À propos de l’ObSoCo

La vocation de l’ObSoCo est d’analyser les mutations du modèle de consommation, du commerce et de l’organisation des marchés de consommation. Son cœur de métier est :

  • la mise en place de dispositifs d'observation des transformations en cours
  • la réalisation de diagnostics, d’études quantitatives et qualitatives
  • l'élaboration de nouveaux concepts et grilles d'analyse facilitant la compréhension des nouvelles réalités
  • le conseil et l’accompagnement des acteurs privés et publics

L’ObSoCo a été créé en 2011 par Nathalie Damery, Philippe Moati et Robert Rochefort

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire