Elles Bougent toutes avec Roselyne Bachelot-Narquin

par La rédaction

La Ministre salue l’initiative de l’association au Salon du Bourget, le 21 juin 2011, aux côtés de 100 jeunes filles et femmes de l’aérospatial.

Première visite de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, sur le salon du Bourget pour saluer l’évènement « Elles bougent » : mardi 21 juin 2011, lors du 49ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, au Bourget, une centaine de lycéennes et étudiantes de toute la France étaient attendues pour découvrir les formations et les métiers du secteur aérospatial. A cette occasion, l’association « Elles bougent » a mobilisé les acteurs de l’aéronautique et spatial – ALTEN, DASSAULT Aviation, EADS, SAFRAN, THALES – et les marraines lors d’une grande journée de rencontres pour privilégier la mixité au sein des formations et des entreprises du secteur. Une découverte qui passe par la visite pédagogique des stands, des démonstrations aériennes, une table-ronde entre jeunes et professionnels… soutenue par 30 femmes ingénieures et techniciennes, marraines de l’association. La participation de l’ensemble du secteur suscite une belle mobilisation autour de débats et de projets porteurs d’innovation sociale.

Les 100 jeunes filles et femmes ingénieures et techniciennes le jour de l’évènement « Elles bougent » en présence de la ministre Roselyne Bachelot-Narquin, sur le statique d’EUROCOPTER, le 21 juin 2011 : « toutes et tous engagés pour donner de l’ambition aux jeunes filles, aux femmes et faire décoller leurs carrières ! ».

Lors de son intervention auprès des jeunes filles, marraines et partenaires de l’association Roselyne Bachelot-Narquin a souligné son intérêt pour l’association Elles bougent. « Le Salon du Bourget est à mes yeux symbole d’avancée technologique, j’ai donc choisi de rendre hommage à cette action exemplaire car certaines jeunes filles ignorent les possibilités de carrière qui leur sont offertes. Etre une femme ingénieure ne doit pas être un oxymore. L’objectif de diversification des choix professionnels doit rester une priorité ». Plus généralement, pour elle, « parler d’égalité homme / femme c’est parler de mixité », une idée continuellement défendue par Marie-Sophie Pawlak, Présidente de l’association « Elles bougent » qui lui a affirmé : « Madame la Ministre, nous volons tous aujourd’hui à vos côtés pour nous inscrire dans la politique égalitaire que vous défendez avec force et faire de l’égalité professionnelle une réalité dans le monde aéronautique et industriel français ».

Et pour conclure la journée, Marie-Sophie Pawlak, Présidente de l’association « Elles bougent », et Guy Maugis*, Président d’Honneur, ont insisté sur le fait que les femmes peuvent et doivent avoir les mêmes ambitions que les hommes.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire