Quels sont les sujets tabous entre collègues en entreprise ?

par La rédaction

Pour que le travail en équipe fonctionne mieux, il faut une bonne entente entre collègues d’une même équipe. Cette force collective passe par des conversations régulières entre collaborateurs. Les salariés arrivent parfois à parler de leur vie privée à leurs collègues mais ils évitent tout de même certains sujets tabous qui pourraient se retourner contre eux.
 

La rémunération : le sujet tabou par excellence

Les Français aiment discuter avec leurs collègues au travail. Autour de la machine à café, lors de la pause-déjeuner ou pendant un after work, les salariés ont besoin de communiquer et de dialoguer pour se sentir à l’aise. Ces conversations tournent surtout autour du travail mais permettent de recevoir des conseils précieux et se former un réseau dans l’entreprise. Néanmoins, les salariés Français ne s’épanchent pas trop sur leur vie privée et restent à la surface. Ils évitent consciencieusement certains sujets jugés tabous.
Le sujet numéro 1 à éviter est celui de la rémunération. En effet, entre collègues il est difficile de parler de son salaire car il reste dans l’imaginaire un sujet jalousé. D’après un sondage du site d’emploi RegionsJob,  83% des salariés estiment que le sujet de la rémunération est à bannir des discussions entre collègues. Cette barrière s’ouvre peu à peu mais encore la majorité des salariés ne connaissent pas le salaire de leur manager ou celui de leurs collègues. Pourtant, ils se côtoient chaque jour.
 

Vie privée et opinion politique : des sujets épineux entre collègues

Pour répondre à la difficulté de parler de son salaire, certaines entreprises proposent la transparence totale de la rémunération. Un sujet qui fait débat chez les salariés mais qui tend à réduire les inégalités salariales entre hommes et femmes. Cependant, ce n’est pas le seul sujet que les salariés bottent en touche. En effet, les discussions politiques sont encore peu développées entre collègues. Le sujet porte à tension puisque 61% des salariés sondés n’en parlent pas au travail. La religion est aussi totalement bannie des discussions.
Enfin, les salariés Français ont encore du mal à parler de leur vie privée. Même si plus de la moitié parvient à l’évoquer dans les discussions, il semble que la barrière entre collègues et amis est encore profonde. Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que les salariés restent de moins en moins longtemps au travail. Ils n’ont donc pas le temps de nouer des liens plus forts que ceux liés au travail. Une autre explication est possible, parler de sa vie privée est sujet à interprétation et peut rapidement se retourner contre soi. Le jugement est de plus en plus fort en entreprise et les individus sont rapidement placés dans une case. Un conseil : prenez le temps de mieux connaître votre collègue, vous pourriez avoir une autre vision de lui.
 
Diane DUC
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire