Le référent Covid-19 : mode d’emploi

Depuis le 24 juin 2020, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité, ont l’obligation de désigner un référent COVID-19 chargé de garantir la santé et la sécurité des salariés face au risque de propagation de la COVID-19. Ce nouveau référent assure notamment l’information des salariés en matière de prévention du risque, il veille au respect des mesures de protection et gère les salariés présentant les symptômes de la maladie.

Une obligation pour l’employeur

 

D’un point de vue général, l’employeur est tenu d’une obligation générale de sécurité à l’égard de ses salariés. Il engage donc sa responsabilité s’il ne prend pas les mesures nécessaires pour protéger leur santé et leur sécurité.

En ce qui concerne spécifiquement la prévention la désignation d’un référent Covid, le protocole national de déconfinement du 24 juin 2020 impose à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, de procéder à cette désignation.

Ce texte définit la mission du référent COVID-19 en termes généraux : il garantit la santé sécurité des salariés face au risque COVID-19.

En pratique, le rôle du référent Covid se déploie autour de plusieurs axes :

  • L’information des salariés sur le risque sanitaire; le référent COVID-19 est leur interlocuteur privilégié en collaboration avec le CSE, les SST et les RH ;
  • Il veille à la sécurité sanitaire des salariés et, à ce titre, à l’approvisionnement en masques et gel, à la distribution des équipements, au fléchage des zones de circulation dans les locaux ; il forme également les salariés aux règles d’hygiène pour se prémunir et prémunir les autres du coronavirus ;
  • Il veille au respect des gestes barrière et du protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise ;
  • Enfin, il gère les salariés présentant des symptômes de la COVID-19. A cet égard, il prend les mesures concernant à isoler les salariés concernés dans une pièce dédiée, s’assurer du fait qu’ils sont munis d’un masque chirurgical et les inviter à rentrer chez eux sans emprunter les transports en commun.

Parallèlement, le référent COVID-19 suit régulièrement la réorganisation du travail pour adapter sa démarche aux évolutions de son entreprise. Il a, à cet égard un rôle pédagogique important puisqu’il doit faire adhérer les équipes aux bonnes pratiques mises en œuvre pour prévenir la propagation du virus.

Un ou plusieurs référents COVID-19 ?

Par ailleurs, en fonction de l’organisation de l’entreprise, une ou plusieurs personnes peuvent être désignées, soit pour permettre à chaque chantier ou atelier de disposer d’un référent, soit parce que la mission peut s’avérer, en définitive, trop importante pour un seul salarié.

En outre, quelles que soient les circonstances et le contexte de l’entreprise concernée, il est indispensable que le référent COVID-19 travaille en collaboration étroite avec l’ensemble des instances chargées de la santé et de la sécurité au travail. Ainsi doit-il se rapprocher, dès sa désignation, des préventeurs et sauveteurs-secouristes du travail, des membres du CSE, des services RH, des managers et des services de santé au travail pour coordonner les actions respectives de chaque acteur.

Face à cette épidémie, ELEGIA Formation a mis en place une formation référent Covid-19, qui permettra au référent désigné de garantir la santé et la sécurité des salariés face aux risques liés au Covid-19.

 

Cécile Arnould

Consultante en formation QSE

Elegia Formation

Articles RH en relation

Peut-on signer une rupture conventionnelle sans entretien ?

CSE : 4 étapes pour préparer les élections professionnelles

Parole de RH : favoriser l’épanouissement professionnel