La Qualité de Vie au Travail (QVT) : Performance à la clé ?

par La rédaction

Interrogeons nous sur les réelles motivations de votre entreprise pour déployer la QVT !

Est-ce une simple réponse à une obligation légale, ou l’occasion de transformer une contrainte en opportunité (solutions apportées aux difficultés rencontrées par les RH, par exemple favoriser le recrutement, développer la marque employeur, …), ou bien l’intention sincère et authentique du dirigeant d’incarner les valeurs de bienveillance dans la culture d’entreprise ?

L’Accord National Interprofessionnel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail (ANI) a définit la notion de QVT, comme étant : « les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci, déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte. »

Selon les termes de l’ANI sur la qualité de vie au travail du 19 juin 2013, la QVT désigne et regroupe sous un même intitulé les actions, qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises, d’autant plus quand leurs organisations se transforment. De ce fait, la question du travail fait partie intégrante des objectifs stratégiques de l’entreprise et doit être prise en compte dans son fonctionnement quotidien afin, notamment, d’anticiper les conséquences des mutations économiques.

La QVT : un levier de compétitivité ?

Ne tombons pas dans une course effrénée de la performance – voir l’infographie (*). Mettons la QVT en intention première et faisons de la performance un bénéfice collatéral !

Toute recherche frénétique de performance à court terme, non seulement impacte négativement la QVT, mais aussi détruit à peu près tout dans notre société, sans oublier la planète.

L’intérêt d’une démarche QVT est d’embarquer tous les acteurs de l’entreprise, avec des dirigeants impliqués, des managers formés et des collaborateurs écoutés et reconnus, dans le but de co-construire ensemble un plan d’actions du bien-être au travail, en phase avec la stratégie de l’entreprise. N’oublions pas que le dialogue social est gage de réussite et que chacun a sa place pour participer à l’amélioration de la QVT. La performance de votre entreprise a tout à y gagner !

De plus en plus d’entreprises intègrent la QVT comme un indicateur de prévention des risques professionnels et même comme un outil d’optimisation de productivité et de compétitivité. Mais comment évaluer la QVT dans votre entreprise ?

Il est possible, comme le propose l’ANI QVT-EP, de s’appuyer sur différents types d’indicateurs existants ou à construire : indicateurs de santé (taux de maladies professionnelles, inaptitudes, accidents…) ; indicateurs de perception (satisfaction, sentiment d’équité, attentes…) ; indicateurs de fonctionnement (absentéisme, taux de non qualité…).

Pour commencer, vous pouvez utiliser des données déjà existantes pour obtenir un premier bilan quantitatif et qualitatif de la Qualité de vie au travail dans votre entreprise. Pour obtenir un résultat optimal, il vous faudra comparer la réalité des faits avec la perception qu’ont vos salariés de leur environnement de travail !


Notre société est tellement focalisée sur la performance, qu’il est largement temps de considérer la QVT en tant que motivation première, et de lui donner toute sa place ! Toute transformation nécessite du temps. Si on lui consacrait, ne serait-ce que 10% de l’énergie que l’on consacre à la performance dans les organisations, il est sûr que le niveau de QVT ferait un sacré bon en avant. Alors, donnons-nous le temps, l’envie et l’énergie d’investir la QVT et de l’intégrer dans les décisions et les pratiques !

Avez-vous envie de déployer une politique humaine, qui remet l’humain au centre, avec sincérité et courage ? Vous ne savez pas par quel bout attaquer la démarche QVT controversée ? Contactez-moi ! Je serais heureuse de partager des idées avec vous !

Faisons des étincelles ensemble

Angelika Mleczko

Consultante en Qualité de Vie Travail

Source – infographie QVT & Performance : http://laqvt.fr/wp-content/uploads/infographie-qvt-et-performance.pdf

Anecdote : par rapport à la dynamique de recherche de performance, l’essentiel est d’intégrer a minima deux principes de bon sens, qui étaient gravés sur le fronton du Temple de Delphes :

  1. « Rien de trop »

Voltaire a aussi écrit dans le conte moral « La Bégueule » : « Le mieux est l’ennemi du bien » voire même « Le plus est l’ennemi du bien » ?

  1. « Connais-toi toi-même »

Allons volontiers jusqu’à « … autrui et la planète dont vous faites partie intégrante », renvoyant ainsi à une logique de bienveillance et d’attentions sur plusieurs axes. Cette approche permet non seulement de prendre conscience des dégâts directs et indirects que l’on provoque par son activité, mais aussi de manière préventive, en prenant en considération et en associant toutes les parties prenantes (concept de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise – RSE).

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire