Les investissements en faveur du développement des énergies renouvelables impactent le marché de l’emploi

par La rédaction

 

  • Si la tendance se confirme, il y aura davantage d’emplois proposés dans le solaire que dans l’industrie pétrolière d’ici à la fin de l’année.
  • La part du nombre d’emplois dans le solaire ne cesse d’augmenter depuis 2 ans : +39,73% entre 2014 et 2016.
  • C’est en France que la part des emplois dans le solaire connait la plus forte progression.
  • Et pourtant, offres d’emplois et recherches menées par les candidats ne suivent pas le même rythme.

 

C’est un record. Le 22 avril, 175 pays ont signé au siège des Nations Unies l’accord de Paris sur le climat. Il s’agit d’un accord historique qui confirme la volonté de mener une transition vers les énergies propres.  En marge de cet évènement, Indeed, 1er moteur de recherche d’emploi dans le monde, s’est penché sur le nombre d’offres d’emploi proposées dans le secteur de l’énergie et a fait le parallèle avec les recherches effectuées par les candidats dans ce même secteur.

 

La part des offres d’emploi dans le solaire a explosé entre 2014 et 2016

Même si, au 1er trimestre 2016, les offres d’emplois sont toujours nombreuses dans l’industrie pétrolière, la part des emplois dans le secteur des énergies renouvelables est croissante.

Entre 2014 et 2016, la part des emplois dans l’énergie solaire n’a cessé d’augmenter (+39,73%), alors que, dans le même temps, les offres d’emploi dans l’industrie pétrolière ont chuté de 67,19%.

Cela vient confirmer le coup dur que vit actuellement l’industrie pétrolière.

En France comme à l’étranger, le secteur traverse une crise sans précédent et nombreuses sont les sociétés qui subissent de plein fouet la chute des cours (plans d’économies avec suppression d’emplois, report de projets…).

 

C’est en France que la part des emplois dans le solaire connait la plus forte progression

Au 1er trimestre 2016, et à égalité avec les Pays-Bas, c’est en France que la part d’offres d’emploi dans le solaire augmente le plus vite.

Cela peut être expliqué, en partie, par les initiatives du gouvernement qui a fait la promesse de lancer plusieurs appels d'offres par an dans ce secteur (pour 800 MW en 2016 et 1.450 MW sur chacune des deux années suivantes) pour soutenir le développement de la filière.

 

Une disparité entre l’offre et la demande

Si la part des offres d’emploi dans le solaire augmente sur la période 2014 – 2016, ce même rythme ne tranparait pas lorsque l’on regarde de plus près les  recherches effectuées par les demandeurs d’emploi.

Entre 2014 et 2016, la part des recherches d’emploi effectuées par les internautes dans le domaine de l’énergie solaire a augmenté de 7,09%.

Ce chiffre est à même en parallèle avec les recherches d’emploi menées dans l’industrie pétrolière : + 24,27%, sur cette même période (et alors que les offres sont clairement en décroissance).

Tara Sinclair, Economiste chez Indeed rappelle les objectifs ambitieux de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, adoptée le 22 juillet 2015 et promulguée le 18 août 2015, en France : “Diminuer la consommation énergétique de la France, lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, augmenter la part des énergies renouvelables, tout en créant cent mille emplois sur trois ans, tels ont été les engagements. Il parait évident que les postes vacants et les besoins en professionnels vont être croissant. Ces données sur le marché du travail reflètent le changement profond qu’est en train de vivre le secteur de l’énergie.”

 

Méthodologie 

La principale source de données que l’Indeed Hiring Lab utilise pour ses recherches sont les données agrégées et anonymisées relatives aux comportements des chercheurs d’emploi et des employeurs sur le site d’Indeed. Ce rapport se base sur les clics des chercheurs d’emploi et les annonces des employeurs pour la période 2014, 2015 et pour le 1er trimestre 2016. Les pays étudiés dans ce cadre sont : l’Allemagne, l’Australie, les Etats-Unis, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

 

A propos d’Indeed
Indeed est le premier moteur de recherche d’emploi au monde. Plus de 180 millions de personnes effectuent une recherche d’emploi, publient leur CV et recherchent une entreprise via Indeed chaque mois. Indeed est disponible dans plus de 60 pays, dans 28 langues et représente la première source de candidats pour des milliers d’entreprises.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire