Michael Pryor, cofondateur de Trello, sur l’avenir du travail collaboratif

par La rédaction

Avec les récentes actualités, les notions de lieu de travail, de travail d’équipe et de collaboration ont été secouées pour dessiner un nouveau paradigme : celui d’un lieu de travail protéiforme ou le collectif doit s’incarner aussi à distance. Dans ce contexte, la notion de travail en équipe et en collaboration à été mise à l’épreuve, avec la minimisation des échanges spontanés ou en face à face dans les murs de l’entreprise. Trello ambitionne de s’inscrire comme un outil incontournable du travail en collaboration. À l’occasion de la refonte de l’outil pour ses 10 ans, nous nous sommes entretenus avec Michael Pryor, cofondateur et directeur de Trello chez Atlassian.

 

Le futur du travail, c’est aujourd’hui

Avec les récents événements, la question du futur du travail est plus que jamais d’actualité. D’ailleurs, ce qui avant février 2020 relevait du domaine de la prospective sur les modes de travail de demain est devenu quasiment du jour au lendemain la réalité du travail d’aujourd’hui. L’éclatement du lieu de travail en une multitude de satellites, chacun chez soi, a forcé un grand nombre de collaborateurs à embrasser de nouveaux modes de travail, souvent sans y avoir été préparés. Côté entreprises, l’urgence a forcé l’adoption, à la hâte, d’une multitude d’outils digitaux pour pallier les manques du présentiel. Microsoft Teams, Zoom, Dropbox, Slack, ect… Autant d’outils qui se sont ajoutés à une palette d’outils numériques déjà existante. “Un rapport décrit qu’en moyenne, une entreprise utilise pas moins de 175 outils différents pour tous ces processus. Le même rapport explique que lorsque l’on regarde ce que font les employés pendant la journée, on s’aperçoit qu’un tiers de leur temps est consacré uniquement à la recherche d’informations ou de documents. La moitié du temps, ils ne les trouvent pas.” explique Michael Pryor. Comment s’en sortir dans cet écosystème d’outils de travail digitaux ?

 

Un écosystème d’outils triangulaire pour la gestion de projet

“Si l’on fait une métaphore, imaginons que vous êtes perdu quelque part, dans ce contexte, Slack est un peu comme votre radio. C’est le moyen de communication en continu avec lequel les conversations remontent hors de l’écran assez rapidement et se perdent dans le fil. Trello dans cette situation est un peu comme votre GPS, il montre où vous êtes allé et où vous vous rendez. Ce sont deux outils complémentaires”. Selon Michael Pryor, l’écosystème idéal pour travailler en collaboration à distance comporte un triangle d’outils incontournables. Première partie du triangle : les outils de communication comme Zoom, ou Slack, les “radios”. Puis, les outils de travail ou de gestion de projet comme Jira ou Trello, les “GPS”. Enfin les outils de stockage de documentation comme Google drive ou Dropbox, que l’on appellera les “sac à dos”, pour compléter la métaphore.

Trello redistribue les cartes

Ceux qui ont déjà utilisé l’outil en ont probablement remarqué l’aspect “ludique”, avec des possibilités de personnalisation de l’apparence des tableaux de bord et son système simple de cartes. Avec la refonte annoncée par Trello, la personnalisation va en réalité bien au-delà, puisque Trello, avec son outil, veut faire de chaque utilisateur l’architecte de son propre système. Il ambitionne de donner aux utilisateurs une vue à la fois micro et macro du travail, avec la possibilité de voir ses propres missions mais aussi la façon dont son travail impacte sur le travail d’équipe, voire même les projets de l’entreprise. La refonte permet par ailleurs une riche organisation visuelle de l’outil, avec la possibilité de visualiser des contenus issus d’outils ou applications tiers, mais aussi d’interagir avec. Trello permet par ailleurs de développer des applicatifs privés au sein de la plateforme.

Trello, 10 ans au service de la collaboration

Cela fait 10 ans que les équipes de Trello travaillent avec les collaborateurs à distance. Il y a 5 ans, forts de l’expérience de leurs collaborateurs le travail “remote”, ils publient un guide sur la manière de travailler à distance. Cet ADN d’entreprise a nourri l’évolution de l’outil de gestion de projet Trello ces dernières années. “Vous savez, les tableaux blancs et les post-its que l’on utilise en gestion de projet dans l’entreprise ? Nous avons voulu les amener dans un contexte digital” explique Michael Pryor. Aujourd’hui l’outil comptabilise plus de 50 millions d’utilisateurs dans le monde.

 
Mélanie LE GUEN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire