Le nécessaire rapprochement entre les services RH et DSI

par La rédaction

Pendant longtemps, le fonctionnement de l’immense majorité des entreprises était représenté par un organigramme hiérarchique. Chaque service était indépendant des autres, tout en travaillant côte à côte. Désormais, ce modèle organisationnel semble révolu et les murs qui séparent les différents services sont voués à tomber, particulièrement pour rapprocher RH et DSI au sein d’une transformation digitale unifiée.

Plus que de médiation numérique, les entreprises ont besoin de restructuration pour se transformer

Vous l’avez déjà lu ici en juin : la crise du COVID-19 a accéléré la digitalisation RH. Loïc Gervais et Eric Jeanjean expliquaient alors leurs rôles en tant que médiateurs numériques en entreprise. Leur objectif majeur ? Faire infuser la culture numérique dans l’organisation interne de l’entreprise pour accélérer sa transformation digitale.

Mais davantage qu’un médiateur numérique et malgré son utilité prouvée, les entreprises se retrouvent aujourd’hui face à l’obligation de rapprocher les services RH et DSI. Plus qu’une simple communication ou une collaboration améliorée entre les deux entités, elles doivent coopérer au niveau systémique.

Cloisonner la direction des systèmes d’information des autres services, particulièrement des ressources humaines, n’est plus envisageable dans un contexte de destruction des silos en entreprise.

La crise du COVID-19 comme déclic pour de trop nombreuses organisations

Beaucoup d’entreprises s’estimaient suffisamment au point pour supporter une crise. Pourtant, en mars 2020, une grande partie s’est retrouvée au pied du mur, subissant un choc bien plus puissant que celui imaginé.

En effet, il y a d’immenses différences structurelles entre l’occasionnel télétravail 2 jours par semaine et le passage au travail à distance à 100 % pendant plus de 2 mois.

Ce mode d’organisation de la production est devenu capital à l’heure de la crise, pourtant toutes les entreprises n’ont pas été en mesure de supporter le télétravail.

Alors que la transition numérique et la digitalisation RH avaient déjà commencé à casser les silos, c’est-à-dire à faire tomber les barrières entre les différents services, le confinement a fortement accentué cette tendance.

Et si le rapprochement efficace entre RH et DSI permettait de travailler mieux plutôt que de travailler plus ?

C’est le postulat du média Siècle Digital dans l’article “Après la crise, pas de retour à la normale sans rapprocher DSI et RH”.

En réalité, ce sujet ne concerne pas seulement les ressources humaines et la DRH d’un côté et l’IT avec la DSI de l’autre. La mobilisation de l’ensemble de l’organisation est nécessaire pour permettre une prise de conscience collective et des actions plus rapides.

Une entreprise étant de fait un ensemble de rouages s’actionnant tous ensemble pour avancer et prospérer, il ne peut être que bénéfique de favoriser le travail en commun. Le digital a ici une place particulière et ne peut être considéré comme un service en soi, indépendant des autres. Le digital (la DSI, l’informatique, l’IT et autres appellations en lien avec le digital) a une forte influence sur tous les pans de l’entreprise : marketing, supply chain, service client, service commercial… et évidemment RH.

Pour en revenir à l’organisation divisée en silos, dans ce cas de figure, l’intégralité de la chaîne de valeur est atteinte par la crise. Une nouvelle organisation, plus communicante, plus ouverte et moins “clusterisée” devrait ainsi être un grand atout pour sortir des prochaines crises par le haut.

Rapprocher DSI et RH consiste bien sûr à renforcer l’accès aux technologies les plus en pointe sur les sujets du cloud, de l’infrastructure réseau et des logiciels. Mais ce n’est pas suffisant : la culture d’entreprise doit également faire l’objet d’un travail de fond pour rapprocher la DSI et les RH sur le plan idéologique.

 
Brice SCHWARTZ

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire