La motivation des collaborateurs, vecteur essentiel du bien-être au travail !

par La rédaction

La thématique du bien-être au travail est large, et les facteurs favorisant réellement le bien-être en entreprise sont divers et variés. La société BRIQ voit dans la motivation des collaborateurs le levier principal de bien-être au travail. Elle propose de développer cette motivation grâce à la reconnaissance.
 

Le bien-être au travail passe « avant tout » par la motivation des collaborateurs

Il ne peut y avoir de bien-être sans répondre aux besoins fondamentaux mis en lumière par Maslow. En effet, parmi ces besoins, on retrouve 3 piliers de la motivation :
 

  • le besoin d’appartenance
  • le besoin d’estime
  • le besoin d’accomplissement

 
Ces 3 besoins peuvent se retranscrire dans le monde du travail par un besoin de reconnaissance. Au sens large, ce terme désigne la reconnaissance du travail et de la façon de travailler mais aussi celle du collaborateur en tant qu’individu appartenant à un groupe. Ainsi, l’entreprise doit témoigner de la reconnaissance de manière plus régulière et dans différentes situations de travail. Elle doit également varier les marques de gratitude pour s’adapter aux sensibilités de chacun. Enfin, il faut être toujours à l’écoute des collaborateurs et de leurs besoins.

Valoriser le feedback positif pour susciter la motivation

L’outil conçu par Briq souhaite encourager la reconnaissance entre pairs, c’est à dire montrer que l’on valorise le feedback positif tout en créant une culture de la collaboration. L’objectif est de faire prendre conscience aux collaborateurs que chacun a un rôle important à jouer. Le logiciel permet ainsi à chaque salarié de témoigner de la reconnaissance à ses collègues chaque jour, matérialisée par des « briqs ». Ces “briqs” pouvent être ensuite converties en récompenses, telles que des activités d’équipe, un don à une association, une plante de bureau,…
 
L’entreprise doit par ailleurs tenir compte des différents types de langages par lesquels s’expriment la reconnaissance. En effet, chaque personne réagit différemment à telle ou telle marque de reconnaissance . Le langage primaire exprime un gros sentiment de reconnaissance, le secondaire également tandis que le langage dissident renvoie de l’insensibilité voir de l’hostilité. Briq aide les équipes à mieux communiquer selon les langages de chacun en aidant les collaborateurs à mieux se connaître et à mieux échanger de la reconnaissance.
 
La reconnaissance envers le collaborateur passe aussi par sa responsabilisation. En effet, le logiciel Briq propose des modules permettant de valoriser les feedback des collaborateurs et de les partager entre eux. De plus, il leur permet d’être consulté, anonymement ou non, par l’entreprise.
 
Briq relève deux types de bons feedback en entreprise :

  • Un feedback positif pour souligner la qualité du travail, l’attitude et le professionnalisme du salarié.
  • Un feedback constructif pour partager son ressenti sur un livrable ou sur une situation. Il peut s’accompagner de suggestions d’amélioration.

 

Une solution qui renforce la cohésion et donc la marque employeur

Les analytics quantitatifs de Briq montrent que suite à la mise en place de la solution, l’entreprise constate deux fois plus d’échanges inter-équipes. De plus, à travers différents retour qualitatifs sur la satisfaction des équipes, Briq constate un taux de réponse de 87%. Enfin, globalement les entreprises remarquent une volonté plus forte des salariés de participer aux actions de marque employeur ainsi qu’une vie sociale extra-entreprise beaucoup plus développée qu’auparavant. L’engagement des salariés est donc pleinement renforcé.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire