Kit RH pour les PME, Nathalie Olivier

par La rédaction

Vous êtes chef d’entreprise, manager ou collaborateur de TPE, PE et PME et vous recherchez des réponses pratiques à vos questions RH, Nathalie Olivier a écrit un ouvrage fait pour vous.
Vous trouverez dans cet ouvrage, fruit de plus de vingt années de travail sur le terrain, des fiches pratiques instantanément opérationnelles, indépendantes les unes des autres et adaptées aux entreprises d’aujourd’hui.

 

Présentation de l’auteur :
Nathalie Olivier, “sculptrice de compétences”, spécialiste des RH dans les PME, DRH et consultante à temps partagé, intervient sur tous les thèmes abordés dans cet ouvrage et sur la gestion sociale. Elle a créé RH Conseil PME en 2004 et anime un blog dédié aux chefs d’entreprises de PME : www.rhconseilpme.blogs.com

MyRHLine : Pourquoi avez-vous choisi d’écrire un tel ouvrage ?

Nathalie Olivier : Le premier livre que j’ai écrit chez Dunod, la Boite à outils RH de l’entrepreneur, en 2006, était un livre sur le droit social afin de faire comprendre ses éléments importants à des personnes qui ne le connaissent pas, qui n’ont pas le temps. Je côtoie les TPE depuis 20 ans et je me suis rendue compte qu’il y avait un manque de connaissances très important des outils RH. J’effectue des missions GPEC auprès de petits entreprises et j’ai donc choisi de créer une méthodologie un peu à l’opposé de celles que l’on peut trouver d’habitude, et qui correspond aux besoins de ces entreprises. Cette méthodologie, qui fonctionne très bien, est centrée sur les compétences, la fidélisation, la rémunération. On oublie de communiquer par rapport à ces outils RH donc ça ne fonctionne pas, or tout cela a un impact sur le management. Par ailleurs, elles ne sont pas formées à des choses obligatoires comme le DIF, la sécurité…
Je me suis rendue compte qu’il y avait des tas d’outils que j’avais créés qui aidaient mes clients et je me suis dit que ça serait bien de permettre à plus de personnes de les utiliser. C’est également stratégique de ma part, puisque mon objectif est de développer cet aspect de ma mission. Je suis passionnée par cela et surtout ça fonctionne très bien dans les PME. J’ai fait un plan que j’ai proposé aux éditions Eyrolles. Ils m’ont permis de livrer un ouvrage assez atypique qui correspondait bien à ce que je voulais défendre.

M.R.L. : Pourquoi avez-vous choisi de le présenter sous forme de Kit?

N.O. : Parce que mes clients, les petites sociétés, ont besoin de renseignements pratiques. Je me suis rendue compte que les mêmes questions revenaient souvent et ce livre y répond. Les petites entreprises n’ont pas le temps de regarder les éléments très théoriques que présentent la majorité des livres RH. Elles sont nombreuses mais les ouvrages existant ne leur sont pas adaptés. Elles souhaitent des outils pratiques qui fonctionnent, qui structurent. Il leur faut du pratiquo-pratique. Elles sont très pragmatiques. Depuis qu’il est sorti, des clients me disent qu’ils peuvent se servir très facilement des modèles. Les fiches sont faites avec des questions miroir et cela amène les personnes à se poser les bonnes questions. Chaque chapitre comprend les questions à se poser. A quoi ça sert ? Comment on fait ? Et après la question miroir : « Où en sommes-nous par rapport à cela ? »
Je mets l’accent sur ce qui est vraiment important. Dans les premiers retours, les gens me disent que le livre répond exactement à leurs questions.
Il y avait un vrai besoin. Lorsque j’ai monté ma boîte en 2004, des personnes ont essayé de me décourager en me disant que les PME n’avaient pas d’argent à consacrer au conseil. Mais c’était mon souhait car la démarche est très différente que celles des grandes entreprises. Les outils sont très différents.

M.R.L. : Comment avez-vous sélectionné les huit chapitres?

N.O. : Par rapport aux besoins des PME, ce qu’on m’a demandé au fil des années. J’y ai apporté une réponse. Ce livre est la concrétisation de mon expérience de conseil dans les PME. J’ai eu envie de faire ce livre pour cela. C’est risqué parce que mon travail va être repris mais ce n’est pas grave. J’ai créé la majorité des éléments qui sont présents dans le livre, des méthodologies, des outils… Cet ouvrage est présenté avec un Cdrom de modèle, word, powerpoint et excel. Tous ceux qui n’ont pas le temps ou les moyens de faire appel à un consultant ou même de se former et qui de toute façon ne feront appel à personne pourront être aidés par cet ouvrage. La liberté de ton m’a permis de mettre en avant des choses qui sont pour moi très importantes comme l’épargne solidaire, le travail collaboratif… Je travaille exactement de la même façon dans une entreprise que quand je fais une sculpture, avec une vision systémique. L’idée est de mettre en lumière ce qu’il y a de plus beau chez quelqu’un, ce qu’il aime faire. Il y a beaucoup de notions de plaisir car on fait bien ce qu’on aime bien. On ne pourra jamais fidéliser quelqu’un qui fait un travail qu’il n’aime pas, par exemple. Cela est très important dans le recrutement. Je suis très étonnée de voir que les gens ne se posent pas les bonnes questions pour recruter. Quand vous vous posez les bonnes questions, derrière il y a beaucoup moins de problème. Il y a aussi des problèmes de communication et de fidélisation. Les gens confondent fidélisation et argent alors que ces choses sont distinctes ou complémentaires.
J’ai mis tout ce que j’ai pu voir. L’objectif est vraiment de les aider à savoir comment faire ou au moins de réfléchir à certaines choses.
Propos recueillis par Anne-Sophie Duguay

© Crédits photos : D.R.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire