Télétravail: vers des contrôles renforcés

par La rédaction

Elisabeth Borne, ministre du Travail, a annoncé des contrôles renforcés dans les entreprises concernant le recours au télétravail. L’inspection du travail est ainsi en première ligne pour vérifier le respect des recommandations sanitaires en entreprise. Cela fait suite à la récente publication d’un nouveau protocole contre le Covid-19.

 

Des directives pour l’inspection du travail

La ministre du Travail a demandé à la Direction générale du travail de faire parvenir de nouvelles instructions aux services d’inspection du travail. Le but est clair: des contrôles renforcés en plus d’actions d’information et d’accompagnement aux entreprises.

Cette nouvelle directive fait suite à la mise à jour du protocole sanitaire national en entreprise pour lutter contre le Covid-19. L’inspection du travail doit dès maintenant informer les organisations, syndicales ou professionnelles, sur ce nouveau protocole. Ces services doivent aussi promouvoir les différentes actions de préventions menées par le ministère du Travail, comme par exemple le numéro vert mis en place pour les salariés isolés.

Mais en plus de cet accompagnement, des contrôles renforcés sont à prévoir dans les entreprises. Ces dernières, doivent ainsi être activement engagées en faveur du développement du télétravail, afin d’éviter au maximum les risques de transmission du Covid-19.

Mais le télétravail n’est pas le seul sujet qui intéresse l’inspection du travail, comme le souligne le ministère. “L’instruction appelle également à une vigilance accrue sur les mesures de prévention mises en place pour les salariés exerçant des fonctions non télétravaillables, notamment dans l’organisation des vestiaires et sanitaires, de la restauration collective et des déplacements à plusieurs”.

 

Des entreprises déjà contrôlées

La veille de la publication de cette directive, des entreprises du quartier de la Défense ont d’ailleurs été contrôlées par une dizaine d’inspecteurs du travail. Au total, 23 entreprises de plus de 400 salariés ont subi un contrôle. Comme l’indique le ministère, l’une d’entre elles va écoper d’une mise en demeure pour non-respect des règles sanitaires en vigueur pour lutter contre le Covid-19.

En fait, les services d’inspection du travail n’ont pas attendu les contrôles renforcés pour surveiller les entreprises. Rien qu’en Ile-de-France, 2000 contrôles ont été menés depuis le mois de janvier. Pas moins de 14 entreprises ne respectaient pas les règles sanitaires. Au total en France, ce sont 24000 contrôles en lien avec l’application des mesures sanitaires qui ont été menés depuis le début de l’année.

“J’ai conscience que nous demandons des efforts considérables aux entreprises et à leurs salariés depuis le début de l’épidémie, mais il est important qu’ils continuent de prendre toute leur part dans le combat que nous menons contre le virus. Les études scientifiques le montrent, le télétravail est efficace pour réduire le risque de contamination. Les inspecteurs du travail resteront donc pleinement mobilisés pour accompagner les entreprises dans l’application des règles et sanctionner celles qui refuseraient de s’y conformer”, a indiqué Elisabeth Borne.

 
Elsa Taillandier

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire