Report au 31 Juillet 2010 des sanctions concernant l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés

par La rédaction

Compte tenu du contexte économique exceptionnel et des difficultés spécifiques rencontrées par les établissements de moins de 50 salariés pour remplir leur obligation d’emploi de travailleurs handicapés, le Gouvernement vient d’accorder par lettre ministérielle du 29 janvier 2010, un report du paiement de la contribution majorée au 31 juillet 2010.

Ainsi, en l’absence action positive au titre de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) avant le 1er juillet 2010, l’établissement s’acquittera, au titre de l’OETH 2009, de sa contribution calculée sur la base de 1500 fois le SMIC horaire.

A l’inverse, en cas de réalisation d’une action positive au cours du 1er semestre 2010, l’établissement ne s’acquittera, au titre de l’OETH 2009, que de sa contribution normale calculée sur la base de 400, 500 ou 600 fois le SMIC horaire par unité manquante selon la taille de l’établissement. Cette action réalisée au cours du 1er semestre 2010 ne sera toutefois valorisable qu’au titre de l’OETH 2010 et après contrôle de la DDTEFP.

En outre, ce report n’est accordé qu’aux établissements qui doivent avoir atteint en 2009 un effectif d’assujettissement compris entre 20 et 49 salariés.

De plus, l’Administration précise que les établissements qui souhaitent bénéficier de cette mesure, devront adresser, au plus tard le 31 juillet 2010 :

– leur DOETH 2009 à la DDTEFP accompagnée d’une déclaration sur l’honneur attestant ou non de la réalisation d’une action positive au cours du 1er semestre 2010 (modèle joint à la lettre ministérielle) ; ils ne devront pas mentionner d’action positive dans la déclaration 2009, celle-ci étant valorisable qu’au titre de l’OETH 2010 ;

– leur contribution à l’AGEFIPH : la contribution normale en cas d’action positive (400, 500 ou 600 fois le SMIC horaire par unité manquante) ou la contribution majorée en l’absence d’action positive (1500 fois le SMIC horaire).

Enfin, la circulaire précise qu’à défaut de déclaration sur l’honneur attestant de la réalisation d’une action positive, l’action ne pourra être retenue et la contribution sera majorée.

Nadia RAKIB

 http://www.clindoeil-social.com

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire