Le droit à la déconnexion : où en est-on ?

par La rédaction

Avec l’arrivée du numérique, les collaborateurs sont de plus en plus connectés en continu et parfois la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle est difficile. C’est la raison pour laquelle un droit à la déconnexion est prévu désormais dans le code du travail. Explications !

Le droit à la déconnexion a pour objectif premier de renforcer la frontière entre la vie privée et la vie professionnelle. En effet, il existe un risque énorme de burn-out en cas de sur-connexion et le but étant d’éviter la l’hyperconnexion généralisée des collaborateurs.

Pour cela, la Loi Travail prévoit désormais que « les entreprises auront le devoir de mettre en place des instruments de régulation de l’outil numérique. Ces mesures viseront à assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l’équilibre entre la vie professionnelle et vie personnelle et familiale ». Il conviendra d’ouvrir les négociations avec les partenaires sociaux pour définir les modalités selon lesquelles le salarié pourra exercer son droit à la déconnexion.

Néanmoins, certains considèrent que cette mesure va créer beaucoup de stress et qu’elle ne va certainement pas changer les choses. Affaire à suivre…

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire