Déploiement régional de la campagne « Alternance et Handicap »

par La rédaction

 

Pour cette année 2014, l’Agefiph a fait de la formation professionnelle sa priorité. Pour sensibiliser les personnes handicapées à la recherche d’un emploi et les entreprises à faire le choix de l’alternance, l’Agefiph déploie au niveau régional sa campagne de sensibilisation « Alternance et Handicap », par la mobilisation de ses délégations régionales sur cette thématique, et via la diffusion de supports de communication.

Les résultats des actions menées par l’Agefiph en 2013, (plus de 4 750 contrats ont bénéficié d'une aide, ce qui représente une progression de 24% de bénéficiaires en contrats d’apprentissage et plus de 16% de bénéficiaires en contrats de professionnalisation par rapport à fin 2012), ont montré que l’alternance offrait de réelles opportunités pour favoriser l’insertion des personnes handicapées dans le monde de l’entreprise. L’Agefiph a donné à la formation professionnelle la priorité de son action jusque fin 2015, avec la mise en place d’un plan de développement de l’alternance ayant pour objectif de faire progresser de 25% le nombre de contrats en alternance signés en 2014 (N.B. : + 20% en 2013).

 

Dispositif du plan Alternance 2013-2015 :

  • Optimisation et développement des actions existantes, des partenariats avec les grandes entreprises, les secteurs d'activité et les branches professionnelles en mobilisant l'intervention de l'ensemble de ses acteurs.
  • Amplification de l’offre d'intervention en faveur de l'alternance.
  • Mise en place d’actions de communication dont le déploiement de la campagne dédiée en région avec des affiches et des dépliants à destination des entreprises et des personnes handicapées.

 

Des aides revalorisées

L’Agefiph a la volonté de renforcer ses aides en faveur de l’alternance en direction des entreprises et des personnes handicapées sans limite d’âge. Ces aides constituent un réel apport financier incitatif dans un contexte de crise et d’augmentation du chômage des personnes handicapées, et une manière de souligner toute l’efficacité de l’alternance pour « ouvrir l’emploi aux personnes handicapées ».

Les aides concernent les deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ces deux contrats permettent aux entreprises de former et de qualifier des candidats handicapés à tous les métiers de l’entreprise, quel que soit leur âge et leur niveau de qualification initial. Ces aides permettent aux travailleurs handicapés d’acquérir les compétences théoriques et pratiques recherchées par les entreprises.

 

Pour les entreprises :

Contrat de professionnalisation : il s’étend de 1 500€, pour un contrat de 6 à 11 mois, jusqu’à 7 500€ pour un contrat de 30 à 36 mois. Auparavant, les aides s’étalaient de 1 000 € à 4 000 €.

Contrat d’apprentissage : il s’étend de 1 500€ pour un contrat de 6 à 11 mois, jusqu’à 9000€ pour un contrat de 30 à 36 mois. Auparavant, les aides de l’Agefiph s’étalaient de 1 000€ à 6 000€.

 

L’Agefiph propose aussi des aides à la pérennisation à l’issue de l’alternance :

En CDI (minimum 16h hebdomadaires) :

  • A temps plein : 4000€
  • A temps partiel : 2000€

En CDD d’au moins 12 mois (minimum 16h hebdomadaires) :

  • A temps plein : 2000€
  • A temps partiel : 1000€

 

Pour les personnes handicapées :

L’Agefiph propose aussi un forfait d’aide aux personnes handicapées :

Si la personne handicapée est âgée de moins de 45 ans, elle peut bénéficier à la signature d’un contrat en alternance d’une aide dont le montant est en fonction de la durée du contrat :

• 1500€ pour un contrat de 6 à 11 mois.

• 3 000 € pour un contrat de 12 mois et plus.

Si la personne handicapée est âgée de 45 ans et plus, le montant de l’aide est directement doublé.

Plus d’informations sur : http://www.agefiph.fr/alternance et http://www.espace-emploi.agefiph.fr

 

A propos de l'Agefiph :

L’Agefiph désigne l’association qui assure la gestion du Fonds de développement de l’emploi des personnes handicapées dans le secteur privé. C’est un fonds de mutualisation interprofessionnel. Depuis la loi du 10 juillet 1987, les entreprises de 20 salariés et plus ont l’obligation de compter au moins 6 % de personnes handicapées dans leurs effectifs. Pour satisfaire à cette obligation, elles peuvent recruter, faire appel au secteur protégé et adapté, signer un accord sur l’emploi des personnes handicapées, accueillir des stagiaires ou verser une contribution à l’Agefiph.

La mission de l’Agefiph : favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans le secteur privé, au moyen des contributions des entreprises. Complémentaire aux politiques et dispositifs de droit commun, dans le cadre de la politique et de la stratégie définies par son Conseil d’administration, l’action de l’Agefiph comporte deux dimensions principales :

–  la mise à disposition d’une offre d’interventions pour les employeurs et les personnes handicapées avec pour objectif de soutenir leurs projets sur différents domaines (conseil, accompagnement, accès à l’emploi, maintien dans l’emploi, formation professionnelle…) ;

–  des conventions et accords de partenariat avec les institutions en charge de l’emploi et de la formation des demandeurs d’emploi et des salariés pour mobiliser les dispositifs de droit commun en faveur des personnes handicapées et rechercher les articulations efficaces.

 

En 2013, l’Agefiph a engagé 220 135 interventions en faveur des personnes handicapées et 113 012 interventions en direction des entreprises.

En savoir plus sur : www.agefiph.asso.fr

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire