Replay webinar RH : Quelles compétences et quels métiers pour l’assistance de demain ?

par La rédaction

Avec les évolutions rapides des dernières années, accélérées par l’actuelle pandémie, les métiers de l’assistance doivent évoluer au fil des innovations et des phénomènes de société. Le point sur ces tendances à l’horizon 2025 dans un webinar avec Claude Sarcia : Président du SNSA et directeur général du Groupe IMA (Inter Mutuelles Assistance), Alice Banert : Présidente de l’Observatoire des Métiers, des Qualifications et de l’Egalité  Professionnelle de l’Assistance et Norbert Girard, Secrétaire Général de l’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance.

 

 

Les métiers de l’assistance au coeur de l’économie française

Les métiers de l’assistance représentent 4,5 milliards de chiffre d’affaires en France pour 9 milliards dans le monde entier. Ils traitent 12 millions de dossiers de dossiers d’intervention chaque année et embauchent en France 8.000 personnes. Ce métier contribue à la dynamique économique  du pays en faisant travailler une diversité de métiers. Notamment des prestataires de services, dépanneurs, remorqueurs, ambulanciers, aides-soignants, aides à domicile, infirmiers ou encore médecins. C’est un métier qui a toujours su accompagner les évolutions des phénomènes de société, s’adapter voire même les devancer.

 

8 grandes tendances pour les métiers de l’assistance

En 2020, l’observatoire des métiers et des qualifications et l’égalité professionnelle de l’assistance a mené une grande enquête. Elle a mobilisé l’ensemble des acteurs pour obtenir une vision globale et objective des métiers de l’assistance. 8 grandes tendances en ont émergé et servent de base à ce webinaire de prospective sur les métiers de l’assistance de demain.

 

1 – Le cloud

93 pour cent des entreprises interrogées ont migré vers le cloud, qui permet d’accéder à distance à n’importe quel instant à ses données et de les sécuriser davantage. Ces solutions permettent d’adapter la capacité de stockage, d’échanger plus simplement avec les partenaires et également de baisser les coûts de stockage.

 

2 – La blockchain

D’ici 2025, 10% du produit intérieur brut mondial sera stocké sur la blockchain ou des technologies liées. Cette technologie complexe de cryptage de l’information par blocs vise à assurer une incorruptibilité totale des informations. Dans le secteur des métiers de l’assistance, elle a pour avantage d’assurer une sécurité des données. Pour l’instant la tendance est encore à un stade embryonnaire, mais monte en puissance.

 

3 – L’intelligence artificielle

Les entreprises, notamment celles des métiers de l’assistance, investissent massivement sur l’intelligence artificielle. Elles se dotent d’outils qui utilisent cette technologie afin d’automatiser aussi des tâches assez simples. C’est un moyen de dégager du temps sur des métiers comme la gestion administrative ou la saisie de données pour le réallouer à des activités à plus forte valeur ajoutée.

 

4 – L’Internet des objets

On observe une explosion des objets connectés. 80 milliards d’objets connectés ont été recensés en 2020, pour une moyenne de six objets connectés par personne. Un phénomène qui impacte de plus en plus les métiers de l’assistance, notamment sur des sujets comme le vieillissement de la population, les déplacements et l’autonomie. Les objets connectés peuvent par ailleurs aider à identifier plus précisément des besoins pour développer les services correspondants.

 

5 – La digitalisation

Avec la pandémie, la digitalisation s’est considérablement accélérée. Les entreprises se sont dotées de nombreux outils pour mieux communiquer, à travers différents canaux. Tous les métiers ont vu apparaître dans leur périmètre de nouveaux outils digitaux sur lesquels il a fallu monter en compétence très rapidement. Une tendance qui va continuer à se renforcer.

 

6 – Les habitudes de consommation

Les habitudes de consommation. On voit que les nouveaux standards de consommation évoluent avec des nouveaux usages. Les services et les produits doivent être simples, fluides, personnalisés et accessibles où on veut et quand on veut. Ces habitudes de consommation évoluent avec de nouveaux standards qui conduisent les métiers de l’assistance à revoir les modèles économiques, afin de continuer à proposer des services adaptés à ces nouveaux usages.

 

7 – Les aspirations professionnelles

De nouvelles attentes sont observées côté collaborateurs, dans les métiers de l’assistance, mais aussi en général. Les salariés souhaitent un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Plus de souplesse aussi dans les conditions de travail notamment avec le télétravail. S’observent aussi de nouvelles attentes dans la relation collaborateurs-managers. Avec le besoin que le management donne du sens à ce qu’ils font tous les jours et les accompagne dans le développement de leurs compétences.

8 – Les risques et les réglementations

Cette tendance est liée aux précédentes évolutions technologiques, mais aussi sociétales. On voit apparaître de nouveaux risques avec ces évolutions. Vieillissement de la population, développement du maintien à domicile, dérèglement climatique qui conduit à des catastrophes naturelles… Les risques changent. Avec la bascule massive en télétravail, les risques et l’intensité des cyberattaques augmentent. Avec l’apparition de ces risques, les réglementations et les obligations réglementaires s’intensifient et se complexifient. Un phénomène qui influe directement les métiers de l’assistance.

La rédaction de myRHline

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire